Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Handisport
Photo © Photo Jean-Louis Gorce

La superbe journée de Romane Boulard

La délégation asémiste a d’abord brillé, lors de beaux championnats de France d’athlétisme handisport organisés, ce samedi, à Aubière, par ses représentantes féminines Boulard (or et bronze) et Hayotte (bronze).

« Je suis vraiment contente de mes chronos ! » : elle était tout sourire, la junior Montferrandaise Romane Boulard, à peine son deuxième 60 m avalé, ce samedi, en 9"62 qui, au décompte final, la récompenseront du bronze, lors des France handisport d'athlétisme 2018 du 60 m.

Elle pouvait être d'autant plus satisfaite, la jeune représentante du club asémiste qui alignait 10 athlètes ce samedi, à Aubière, que son premier passage avait été encore plus rapide ( 9"60).

La suite fut pourtant encore plus belle. Au poids, où son doublé très consistant sur ses deuxième (6,09 m) et, surtout, troisième (6,15 m) jets, la conduisirent au titre.

Le titre, Éloïse Hayotte en fut un peu plus loin chez les seniors sur 60 m, malgré une honorable 7e place avec ses 10"01 qui la satisfaisaient quand même malgré « un départ que je dois encore améliorer ».

Mais la championne de France du disque eut largement de quoi relativiser… au poids, toujours, avec un passage au-delà des 6 m (6,05 m) pour le bronze.

Bronze qui échappa de peu, en revanche, à Alexandre Bothamy, 4e d'un 400 m qui consacra Valentin Bertrand, licencié au Stade Français mais membre de la toute neuve Team Michelin. Mais d'autres ont eux aussi brillé, à Aubière, ce samedi. Notamment du côté des internationaux français. On pense, chez les féminines, à Mandy François-Elie, titrée sur 60 m et 200 m ou à Angelina Lanza, en or à la longueur.

Nouvelle MPM pour Adolphe sur 60 m !

Et comment ne pas mettre en exergue, la nouvelle performance du Puciste Timothée Adolphe, dans un Stadium dont il aura presque fait sa maison, cet hiver. Après avoir accroché, le 13 janvier, la meilleure performance mondiale sur 60 m, catégorie mal-voyant, en 7"27, dans le cadre des X Athletics, Adolphe, qui était cette fois accompagné de Jeffrey Lami, son guide habituel partenaire, Yannick Fonsat ayant dû renoncer, grippé, l'a doublement battue !

D'abord en série (7"23) avant de récidiver en finale (7"20) : « Le titre, c'est ce que je retiens d'abord. Comme le fait qu'avec Jeffrey et Yannick, on soit vraiment un collectif. » Réduit à un duo, pour l'occasion, mais constamment performant puisque la paire Adolphe-Lami fit le doublé sur 200 m, en 23"93.

Jean-Baptiste Alaize, lui, pense déjà à son été berlinois et ses Europe. Le médaillé de bronze mondial 2017 à la longueur a cependant accepté, « pour faire plaisir au club », de prolonger l'indoor pour ces France : « Je n'ai rien fait du tout depuis 15 jours, à cause d'une blessure à un ischio. Du coup, même en manque de repères et de confiance, je suis plutôt content de mes 6,68 m. » Titre à la clef !

Commentaire