Actualité sportive en auvergne



Photo © Stephanie Ferrer

Chamalières : des prolongations et une première recrue

Mylène Toubani-Bardet a retrouvé la présidence du VBC Chamalières. L’entraîneur, Atman Toubani, peut désormais travailler sur le prochain effectif. Un groupe qui prend forme avec les premières prolongations et des signatures imminentes.

Place au travail. Place au terrain surtout. Le VBC Chamalières s’est réuni en assemblée générale ordinaire et élective. Un rendez­-vous qui a vu Mylène Toubani­-Bardet retrouver sa place au sein du club, avant d’être élue à la présidence. Place au volley et au sport, maintenant, afin de bâtir l’effectif pour la saison prochaine. « Je travaille en privilégiant le marché d’Amérique du Nord qui correspond à nos moyens, précise Atman Toubani. Je cible des filles avec un état d’esprit et de travail comme Nana, Kate ou Anne-­Laure. »

 

Elles restent...

Quatre joueuses présentes la saison passée devraient poursuivre. Pour la passeuse Kathleen Gates et la libero Anne-­Laure Margirier, il reste quelques détails à régler avant d’officialiser leur prolongation, mais c’est bien engagé. Yolande Amana-­Guigolo a donné son accord . Christelle Nana-­Tchoudjang, un temps sur le départ, continue également avec le VBC Chamalières. « Quand elle a vu que le projet avançait, elle a dit “ok”, poursuit le coach. On se remet la pression avec ce nouveau challenge. »

 

Elles partent...

Pour l’instant, trois joueuses sont partantes : Taesha Silva, Diana Arrechea et Luawe Tangopi. Cette dernière a signé au Centre de formation de Nantes. « C’est une grosse perte, même si elle a eu peu de temps de jeu, reconnaît l’entraîneur. Elle n’a fait qu’une année chez nous, comme Sherine Dahoué, avant de partir. Il y a des questions à se poser. On n’arrive même plus à garder les jeunes françaises plus d’un an. Nantes a fait une bonne pioche. »

 

Elles attendent...

Marie-Alex Bélanger a réussi une fin de saison qui a suscité de l’intérêt. « Je lui ai fait une proposition. La porte est grande ouverte, mais j’ai aussi un timing à respecter. Si je trouve une joueuse avant qu’elle me réponde, ce sera tant pis. » Chamalières cherche en tout cas un élément avec son profil, plus attaquante que réceptionneuse. Quant à Marjorie Correa et Amanda Brown, également sur le marché, elles sont dans l’attente.

 

Elles arrivent...

Le club attend le retour écrit d’une réceptionneuse-­attaquante américaine. « On a aussi l’engagement d’Estelle Adiana, internationale camerounaise. C’est une pépite. Elle a joué contre la France à Moulins et à Vichy et elle a fini meilleure marqueuse avec 16 points. Elle a des ressources. » Avec quatre prolongations, trois joueuses qui ont donné un accord verbal (deux centrales et une réceptionneuse-­attaquante), l’engagement d’Estelle Adiana, Chamalières piste encore une réceptionneuse-­attaquante et une centrale. « On aura dix joueuses sous contrat, soit une de plus que cette année. Au niveau du timing, on n’est pas en retard. »

 

Jean-François Nunez

Commentaire