Actualité sportive en auvergne



Photo © Frédéric Marquet

Chamalières et Quimper : ce sera chaud pour le maintien

Rien n’est fait entre Chamalières et Quimper dans la course au maintien en Ligue A Féminine de volley-ball. A quatre journées de la fin, état des lieux des chances de chacun.

Le dernier ne descendra pas. L’avant-dernier oui. Si le statut protégé de France Avenir 2024 (1), lanterne rouge avec seulement 2 points, lui assure de garder sa place en Elite Féminine de volley-ball, ce sera chaud entre Chamalières et Quimper pour ne pas descendre. A quatre journées de la fin de la saison régulière, ces deux protagonistes luttent à distance pour éviter la seule descente en Elite Féminine (2).

Si on s’attarde sur les chiffres et rien que sur les chiffres, les Auvergnates (17 points) possèdent un coup d’avance sur les Bretonnes (13 points). Elles comptent donc quatre points d’avance, mais aussi deux victoires de plus (6 pour Chamalières et 4 pour Quimper). Une donnée de poids. En cas d’égalité entre deux équipes à l’issue des vingt-six journées de championnat, il s’agit du premier critère pour les départager.Atman Toubani, l'entraîneur auvergnat, connaît les données d'un calendrier qui verra Quimper terminer sa saison en recevant France Avenir 2024. 

 

Un calendrier à double tranchant

Avec trois réceptions (Marcq-en-Baroeul, Béziers et Le Cannet) pour un déplacement (Vandoeuvre-Nancy) du côté de Chamalières, alors que Quimper évoluera chez lui deux fois (Vandoeuvre-Nancy et France Avenir 2024) pour autant de matchs à l’extérieur (Mougins et Le Cannet), le calendrier n’est pas défavorable aux Auvergnates. Tous ces éléments devraient normalement donner l’avantage à Chamalières. Normalement.

 

Sauf que Chamalières n’évolue pas aussi libéré chez lui qu’à l’extérieur. Et sur ses quatre adversaires, deux sont qualifiés pour les play-offs (Le Cannet et Béziers) et un troisième (Vandoeuvre-Nancy) n’a pas encore tiré un trait sur la qualification malgré les quatre points de retard sur la huitième place. Seul Marcq-en-Baroeul (10e avec 25 points) n’a plus rien à craindre ou à espérer.Christelle Tchoudjang-Nana, la capitaine et fer de lance du VBC Chamalières.

 

Encore une victoire pour Chamalières

Celui de Quimper n’est guère différent avec d’ailleurs deux adversaires en commun avec Chamalières, en dehors d’un détail de poids. Les Bretonnes termineront en effet la saison en recevant France Avenir 2024, un match qui devrait leur rapporter trois points. Pour le reste, elles seront à Mougins (11e avec 24 points) assuré de son maintien et au Cannet (3e avec 49 points), alors qu’elles recevront Vandoeuvre-Nancy (9e avec 27 points).

Pour Chamalières, la donne est simple et connue. Il lui faut une victoire de plus, le plus tôt possible et à 3 points aussi pour mettre la pression sur son concurrent direct. Cela obligerait en effet Quimper à sur-performer lors des quatre dernières journées en signant au moins deux autres succès et en prenant aussi le point du bonus défensif en cas de défaite (3-2).

 

Jean-François Nunez
 

(1) France Avenir 2024 ne peut pas jouer les play-offs et ne peut pas descendre. Cette équipe dispose d’un statut protégé dans la perspective de préparer les meilleures jeunes joueuses françaises et l’équipe de France pour les Jeux olympiques de 2024 à Paris.

(2) Au volley-ball, l’équipe qui s’impose (3-0 ou 3-1) marque 3 points. Si elle gagne (3-2), elle ne marque que 2 points et l’équipe battue inscrit 1 point, une forme de bonus défensif.

Commentaire