Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Volley
Photo © Photo Pierre Couble

Chamalières : un devoir d’envie pour réussir à bonifier

Le VBC Chamalières compte bien bonifier sa première de la saison à domicile, ce samedi soir, face à France Avenir 2024. Une échéance qui exige de l’envie pour rester dans les clous pour le maintien.

Pas le temps d'en profiter. À peine celui de digérer. Le VBC Chamalières se remet tout juste de son exploit au Cannet (1-3) et récupère de son drôle de périple, qu'il se projette sur son prochain défi avec la réception de France Avenir 2024, ce samedi soir (20 heures), à Chatrousse. Une deuxième journée de Ligue A Féminine où le mot d'ordre est de réussir à bonifier.

Il faut en effet plus que jamais continuer à emmagasiner des points pour les Panthères. Surtout pour leur première sortie de la saison à domicile et devant un public qui ne demande certainement qu'à s'enthousiasmer après la performance signée en ouverture du championnat.

« On ne change rien à notre ambition, martèle Atman Toubani. L'objectif est toujours le maintien. On ne se disperse pas. On va voir comment on va gérer l'inversion des rôles. Les filles semblent bien récupérer physiquement et elles ont fait une séance à haute intensité vendredi matin. Des deux matchs de cette première semaine, la réception de France Avenir 2024 est celui que je crains le plus ».

Cela se jouera également sur la patience


Une jeune équipe pas loin de créer une jolie surprise face à Quimper après avoir remporté la première manche et longtemps mené durant la deuxième. France Avenir 2024 a fini par s'incliner (1-3), mais tient surtout à prouver sur le terrain que sa place réservée au plus haut niveau n'est pas usurpée. Et au passage donner tort à ses détracteurs.

« Pour moi, cette équipe est à sa place, concède l'entraîneur auvergnat. C'est physique, avec des moments d'euphorie et de domination nette, puis des passages plus difficiles. Cette équipe n'hésite pas à s'appuyer sur ses points forts offensivement. Il va falloir être patient. Et pour connaître Jacques Béraud, l'entraîneur-adjoint, il ne vient pas ici pour faire de la figuration ».

Il n'empêche que Chamalières doit capitaliser. Du temps du championnat Elite déjà, l'équipe qui perdait des points face à l'IFVB se mettait en danger pour la qualification si elle visait le haut de tableau, ou pour le maintien si ses ambitions étaient plus modestes. Ce raisonnement vaut aussi en Ligue A Féminine.

Les équipes :

Chamalières. 2. Margirier ; 3. Amana-Guigolo ; 4. Tangopi ; 5. Gates ; 7. Tchoujang-Nana ; 9. Bélanger ; 10. Brown ; 11. Arrechea ; 15. Correa ; 19. Silva.

France Avenir 2024. 1. Gelin ; 2. Cholet ; 3. Moreels ; 4. Mauriat ; 5. Rotar ; 10. Kordjani ; 11. Henyo ; 13. Diouf ; 14. Andriamaherizo ; 15. Sylves ; 16. Elouga ; 19. Ratahiry.


Jean-François Nunez

Commentaire