Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Volley
Photo © PHOTO JEAN-LOUIS GORCE

Chamalières, une question de confiance

Le VBC Chamalières tentera de retrouver confiance, ce vendredi soir, face à une équipe de Nantes toujours invaincue. Pour cela, il ne faudra pas se rater au démarrage.

Chamalières est vraiment capable de tout. De très bien jouer un soir avant de passer à côté un peu plus tard. En l'espace de quatre jours, le temps de signer un exploit au Cannet puis de subir une contre-performance à domicile face à France Avenir 2024, les Panthères ont donc raté une belle occasion de bien se positionner dans la hiérarchie.

À Nantes, ce vendredi soir (20 heures), pour le compte de la 3e journée du championnat de France de Ligue A Féminine, il sera avant tout question de principes de jeu. Le style et le visage des Chamaliéroises compteront également beaucoup afin de retrouver rapidement de la confiance pour exister dans une compétition déjà lancée à pleine allure.

Le capital des Auvergnates a en effet été entamé face à France Avenir 2024, mais Atman Toubani veut avant tout y voir un accident. « Cette défaite, elle est pour moi, insiste l'entraîneur. Il fallait être plus directif et je pense avoir fait une erreur. Nous sortons d'une déception, mais on est très remonté et très mobilisé pour ce match à Nantes ».

« Le premier set sera très important »

Un adversaire au tout début d'un cycle qui doit l'amener très haut avec à sa tête un nouvel entraîneur Cyril Ong, champion de France en titre avec Béziers, un effectif largement renouvelé où on retrouve notamment l'ancienne Chamaliéroise Lauren Schad au poste de centrale. Une équipe surtout invaincue après deux journées et deux succès en cinq sets face à Béziers et à Marcq-en-Barœul.

« Nantes est en effet dans une bonne dynamique avec deux victoires qu'il a fallu aller chercher, relève Atman Toubani. Le premier set sera très important et notre adversaire voudra appuyer sur nos points faibles, mais Nantes doit aussi se demander quel visage on va proposer. Entre nos deux premiers matchs, il y a une telle différence ». Difficile de suivre Chamalières en effet, mais l'entraîneur attend de son groupe qu'il s'affirme sur ses principes et impose ses atouts offensifs. « On joue avec trois attaquantes prioritaires. Il faut prendre des risques dans tous les secteurs et on n'a pas su le faire contre France Avenir. On n'est pas une équipe de rallyes. On avait réussi à limiter la durée des échanges au Cannet, à les raccourcir. Il faut réussir à le maintenir ». L'une des conditions pour pouvoir performer.

Les équipes

Nantes. 1. Cutura ; 2. Soula ; 3. Gicquel ; 4. Lecrosnier ; 5. Lecouls ; 6. Ndoye ; 7. Albrecht ; 8. Alanko ; 9. Le Roux ; 10. Schad ; 13. Gauthier-Rat ; 15. Burmazovic.

Chamalières. 2. Margirier ; 3. Amana-Guigolo ; 4. Tangopi ; 5. Gates ; 7. Tchoujang-Nana ; 9. Bélanger ; 10. Brown ; 11. Arrechea ; 15. Correa ; 19. Silva.


Jean-François Nunez

Commentaire