Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Volley
Photo © Le Cannet

Objectif inchangé pour Chamalières

Chamalières a signé un succès de prestige en forme d’exploit face au Cannet (1-3). Une performance qui rapporte trois points importants pour le maintien, la priorité des Auvergnates.

Épique et historique. Chamalières se souviendra longtemps de son déplacement au Cannet. Et pas seulement en raison de l'exploit sportif signé chez le grand favori du championnat (1-3), mardi soir, lors de la première journée du championnat de France de Ligue A Féminine.

Le groupe d'Atman Toubani a en effet connu sa dose de frayeurs sur la route et de contretemps ensuite, avant de réussir à rejoindre sa destination finale. « Cela n'a pas été facile de gérer ce contexte, concède l'entraîneur. Les filles ont vraiment eu peur. On est arrivé à l'hôtel à 2 heures du matin au lieu de 19 heures. »

Cette approche compliquée tranche avec l'entame de match idéale. Chamalières a fait douter Le Cannet en remportant le premier set (20-25), avant d'insister lors du deuxième (23-25). Il fallait s'attendre à un sursaut d'orgueil des locales (25-13) portées par Casanova Alvarez, dont le retard à l'allumage ne pouvait pas s'éterniser.

En revanche, la consistance affichée par les Panthères dans la quatrième manche (25-27) est un intéressant enseignement. Cette capacité à retrouver un niveau de jeu élevé leur a permis d'éviter un cinquième set piégeux qui aurait pu leur faire perdre tout le bénéfice du travail accompli.

Le VBC Chamalières signe ainsi un succès à trois points quasiment inespéré face à une équipe qui évolue dans un autre monde à bien des niveaux. Quand Le Cannet se présente sur la ligne de départ avec un budget de 3,5 M€, Chamalières se démène pour réunir 700.000 €… L'un dispose de 17 professionnelles dans son effectif, quand l'autre n'en compte que 9.

« Le Cannet avait la pression »


« On a quand même senti que Le Cannet avait une énorme pression sur les épaules, poursuit Atman Toubani, qu'il y avait comme une chape de plomb. On a proposé un jeu varié entre les pointues et les centrales, avec une qualité de réception qui a permis de bien stabiliser le jeu, de libérer certaines joueuses aussi. »

Un exploit qui met un peu plus en lumière le club et son travail, mais qui ne le fait pas dévier de ses principes et de ses objectifs. L'ambition n'a pas changé en un soir, le maintien reste plus que jamais d'actualité. Il faudra le garder à l'esprit pour la réception de France Avenir 2024, ex-IFVB, samedi (20 heures), à Chatrousse. Là, ce sera au tour de Chamalières d'être favori, de gérer les attentes et aussi la pression.


Jean-François Nunez

Commentaire