Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Toubani (Chamalières) : "Mougins n'est pas un concurrent direct"

L’entraîneur du VBC Chamalières, Atman Toubani, a préparé différemment le match de ce samedi (20 heures), à Mougins. En accentuant les entraînements sur les points forts de son équipe, sans trop penser au jeu adverse.

Mougins (10e ) fait partie des équipes proches de la vôtre (12e )…

« Oui, mais ce n’est pas non plus un concurrent direct pour le maintien, comme l’est Quimper (13e). Je le répète, la descente se jouera entre Quimper et nous. Mougins est capable d’exploit, comme le week-­end dernier en allant gagner à Nancy (3­-0). »

 

Quels sont les points forts de Mougins ?

« C’est plus expérimenté que nous au niveau du staff, avec Marie Tari (la coach) et aussi Marc Raquil qui s’occupe de la préparation physique. Sur le terrain, la poste 4 qui vient du Cannet, Savkina, peut scorer 25 points dans un bon jour. Logiquement, Mougins est un petit cran au­dessus. Il finira devant nous si son effectif ne bouge pas. »

 

Mougins vient de booster son capital confiance après des succès sur Saint-Raphaël (3-2) et Nancy. Le vôtre, en revanche, n’est pas au mieux, suite au 3-0 concédé face à Nantes…

« On était pourtant sur une bonne dynamique avant ce match, sur de belles prestations à Nancy (où le VBCC a mené 2-­0, ndlr) et contre le pôle France (victoire 3­-2). On a très mal abordé psychologiquement cette troisième rencontre en dix jours. On a manqué d’agressivité et d’envie. Comme si on était en fin de repas. On n’avait plus de carburant. »

 

« Moins de vidéo »

 

Comment vous êtes-vous préparés à rebondir ?

« En nous centrant sur nous-mêmes, à renforcer nos points forts. On ne s’est pas entraîné en appliquant le plan de match prévu contre Mougins. Et j’ai fait beaucoup moins d’analyse vidéo et statistique sur l’adversaire que d’habitude. On s’est focalisé sur notre propre jeu, nos compétences. »

 

Quelle est la clé du match selon vous ?

« On est supérieur sur le secteur service et bloc défense. Par contre, elles nous sont supérieures sur la passe et l’attaque. Je pense que ça va s’équilibrer. L’équipe qui utilisera le mieux ses points forts l’emportera. »

 

Raphaël Rochette

Commentaire