Actualité sportive en auvergne



Photo © Pierre COUBLE

AC Ajaccio - Clermont Foot : les clés du match

Après leur défaite en Coupe de France, les Clermontois chercheront à rebondir ce vendredi soir sur la pelouse de l'AC Ajaccio (20 heures). Mais ce n'est pas le meilleur endroit pour espérer prendre des points cette saison...

La capacité de rebond des Clermontois. La défaite à Bargerac (N2) fut une désillusion pour les Clermontois. Cette énième élimination précoce a marqué le début de semaine des Clermontois qui ont cherché les raisons de ce nouvel échec. Changement de système, manque d'efficacité, efforts désordonnés, les explications étaient pléthore. Mais passé cet état de fait, les Clermontois ont surtout voulu se remobiliser avant le déplacement à Ajaccio. Pour ce faire, ils pourront s'appuyer sur les capacités de rebond du groupe. Les saisons précédentes, le Clermont Foot a toujours su réagir positivement après une sortie de route prématurée en Coupe de France. La saison dernière, après leur défaite à Marignane (N1), les hommes de Pascal Gastien avaient ainsi enchaîné deux victoires contre Niort (3-2) et à Metz (1-0). Pareil la saison précédente où le CF63 avaient disposé de l'AJ Auxerre (1-0) puis d'Orléans après avoir été sorti de la Coupe de France par Moulins-Yzeure. Les Clermontois seraient bien inspirés de poursuivre cette belle habitude. 

Ajaccio, une élimination en trompe l'oeil. Les clubs de L2 ont connu une véritable hécatombe lors de ce 7e tour de Coupe de France. Pas moins de 8 clubs ont été éliminés. L'AC Ajaccio fut l'un d'entre eux. Les Corses ont subi une cuisante défaite à Saint-Flour (N3). Mais ce surprenant revers n'exprime pas forcément une tendance précise. L'entraîneur Olivier Pantaloni avait largement fait tourner son effectif dans le Cantal. Le buteur maison Courtet, le gardien titulaire Leroy et d'autres éléments cruciaux (Tramoni, Kalulu, Coutadeur) étaient absents dans le Cantal. Une formation sans automatisme donc et une défaite loin d'être significative. 

Ajaccio, une formation très solide à domicile. En championnat, l'AC Ajaccio est l'une des formations les plus solides. Après 14 journées, les Corses possèdent même la deuxième défense du championnat avec dix buts encaissés. Statistique encore plus significative, les Insulaires sont quasiment imbattables sur leur pelouse de François-Coty. Ajaccio n'a plus perdu sur sa pelouse depuis le 9 août dernier face à Caen. Les Clermontois devront donc relever un sacré défi ce vendredi soir en Corse. D'autant que les Auvergnats ne se sont imposés qu'une seule fois lors des dix dernières saisons (2-1 en 2015).

Arnaud Clergue

Commentaire