Actualité sportive en auvergne



Athlétisme Renaud Lavillenie
Photo © BOILEAU FRANCK

All Star Perche 2018 : le concours de tous les records

Les 4.000 spectateurs de la Maison des Sports de Clermont-Ferrand ne sont pas prêts d'oublier cette troisième édition du All Star Perche. Le concours de dimanche a été historique à bien des égards.

Sept sauteurs à 5,88 m 

 
Jamais dans l'histoire de la perche un concours n'avait été aussi relevé. Dimanche après-midi à la Maison des Sports, sept perchistes ont franchi la barre à 5,88 m, dont trois dès leur premier essai. Il y a deux ans, lors des Championnats du monde en salle à Portland, un saut à 5,75 m avait suffi pour décrocher le bronze. Un podium sur lequel figurait déjà Sam Kendricks, victorieux ce dimanche. 
L'Américain a battu son record personnel en salle, effaçant 5,93 m à sa première tentative. Soit la nouvelle meilleure performance mondiale de l'année, partagée avec l'organisateur du meeting, Renaud Lavillenie. 
 
 
 
Les Français au rendez-vous  
 
Deuxième du concours, l'Auvergnat était même tout près de rafler la mise à 5,98 m. De bon augure avant de défendre son titre de champion du monde, le week-end prochain à Birmingham. Un événement auquel les autres Français engagés se sont donné les moyens de participer. 
Kévin Menaldo et Axel Chapelle ont battu leur record personnel devant un public acquis à leur cause. Tous deux ont franchi la barre à 5,88 m. Cette performance les propulse parmi les dix meilleurs performeurs français de la discipline. Au jeu des essais, Chapelle accompagnera Lavillenie outre-Manche. Avec l'ambition de se rapprocher de la barre des 6 mètres. 
 
 
 
Le record du monde junior en salle explosé  
 
Autre athlète en très grande forme, le prodige Armand Duplantis n'a pas laissé passer sa chance. Dépossédé début février de son record du monde junior en salle par le Grec Emmanouil Karalis, le Suédois de 18 ans a repris son bien. Dans ce concours de tous les sommets, il a même porté la marque de référence de 5,81 m à 5,88 m. Avant de finir dans les bras de ses adversaires, admiratifs. 
 
Parmi eux, Pawel Wojciechowski est le cinquième perchiste à améliorer sa meilleure performance en salle lors du meeting. Avec son compatriote Piotr Lisek, l'école polonaise est bien représentée dans le club des sept. Tout proche de se mêler à cette lutte à très haute altitude, le Canadien Shawn Barber est resté bloqué à 5,81 m. Malgré son meilleur saut de l'hiver, le tenant du titre termine à une décevante huitième place. Preuve que le All Star Perche est cette année entré dans une nouvelle dimension. 
 
 
 
Des records aussi chez les femmes
 
Le concours féminin a également été très disputé. La numéro une mondiale, l'Américaine Katie Nageotte, s'est imposée grâce à un saut à 4,86m. Un record du meeting partagé avec sa dauphine, la Russe Anzhelika Sidorova, battue aux essais. Troisième, Ninon Guillon-Romarin est désormais unique détentrice du record de France en salle, grâce à sa dernière tentative à 4,72m. L'Ukrainienne Maryna Kylypko et la Bélarusse Iryna Zhuk ont également battu le record national de leur pays respectif, franchissant toutes deux 4,62 m.
 
Commentaire