Actualité sportive en auvergne



Photo © Rémi DUGNE

Anthony Settoul rêve du titre européen

Le Clermontois Anthony Settoul challenge la ceinture européenne des super-coqs, ce jeudi, en Italie, chez le champion, Luca Rigoldi. Un sacré défi pour le boxeur de 32 ans qui a travaillé très dur pour revenir à son meilleur niveau.

Il avait jeté l’éponge… et les gants. Après son combat perdu face à l’Espagnol Abigail Medina au bout de 30 secondes, en juin dernier, le Clermontois, Anthony Settoul, ne pensait plus remonter sur un ring, tout du moins en professionnel.

Presqu’un an plus tard, le boxeur de 32 ans n’a pas renoncé à ses rêves européens et challenge le nouveau détenteur de la ceinture continentale des super­-coqs, l’Italien Luca Rigoldi, ce jeudi, à Brescia, dans le nord de l’Italie.

« Avant, je faisais ça “à l’arrache”... »

Depuis son retour à la compétition, ponctué par une victoire, fin février à Clermont­-Ferrand, Anthony Settoul s’est préparé à Thiers, aux côtés de Jacques Bret, son nouvel entraîneur, et d’un autre boxeur clermontois, Kamel Amari (Boxing Club Saint­-Jacques). Ce dernier a d’ailleurs remporté la finale du championnat de France super-­plume, la semaine dernière, à Agde. Pour le sociétaire de l’AS Boxing, le club qu’il a créé de toutes pièces, il s’agit là d’une tout autre approche de travail, plus professionnelle.

« J’ai tout changé. L’année dernière, mes bras étaient fatigués. J’ai un nouveau coach et surtout, j’ai pris un préparateur physique. C’est ce qu’il me manquait. Avant, je faisais ça un peu “à l’arrache”, confie le super-­coq. Je suis déjà au poids (entre 53,525 kg et 55,338 kg, ndlr). Ça ne m’arrivait quasiment jamais, je l’étais le dernier jour. »

Son dernier combat dans « la Botte », en 2013, s’était soldé par un succès. Alors champion en titre de l’Union Européenne, Settoul n’avait mis que 90 secondes pour envoyer Rodrigo Bracco au tapis.

 

Les profils :

Luca Rigoldi. Italien, 26 ans, 1,65 m ; 19 victoires, dont 8 avant la limite, 1 nul, 1 défaite.

Anthony Settoul. Français, 32 ans, 1,70 m ; 24 victoires, dont 9 avant la limite, 7 défaites.

 

Nicolas Canizares

Commentaire