Actualité sportive en auvergne



Photo © Rédaction SPORTS

ASM : monsieur Maurice Savy… son œuvre

Joueur des années 30, avant de devenir un très grand dirigeant, Maurice Savy, arrière de son état, fut le tout premier joueur de l’AS Montferrand à enfiler le maillot de l’équipe de France.

Le 1er janvier 1931 ! Eh oui, on jouait déjà en période de fêtes il y a presque un siècle. Le 1er janvier 1931, donc, dans le stade mythique alors du sport français qu’était Colombes, le quinze de France reçoit l’Irlande et le numéro 15 échoit à Maurice Savy pour sa première sélection. Quatre autres suivront dans ce Tournoi des V nations, qui se jouait alors dès le début du mois de janvier jusqu’à fin avril.

N° 259 : voilà la carte d’international du premier joueur de l’ASM à honorer la sélection. Clermontois, Maurice Savy a poussé ses premiers ballons dans les allées des cités Michelin de Chanteranne, où son père était enseignant. Très jeune, il marqua ses premiers essais sous les couleurs du Stade Clermontois.

Vite repéré par l’ASM, il entre en même temps à l’usine, où il obtient un diplôme de comptable. Après avoir tenu un bar, il s’engage ensuite sur une carrière brillante dans le secteur commercial. Joueur, Maurice Savy fut rapidement un leader de l’ASM. Finaliste du championnat en 1936 et 1937, il remporta le challenge du Manoir en 1938. Arrière, il pouvait jouer centre grâce à une dimension athlétique remarquable pour l’époque.

Président du comité d'Auvergne à trésorier général de la FFR

Avec le maillot tricolore, sa carrière s’est résumée (5 sélections) au Tournoi 1931 et une dernière cape en 1936, face à l’Allemagne à Berlin. Après avoir mis un terme à sa carrière de joueur en 1944, Maurice Savy a endossé un costume de dirigeant avec là aussi une grande réussite. « Je l’ai connu pendant 20 ans, se souvient Jean­Pierre Romeu. C’était un homme très calme, un sage. Il a tenu longtemps la commission sportive à l’ASM, qui faisait l’équipe le mardi. »

Président du comité d’Auvergne (de 1966 à 1972), il a occupé parallèlement (de 1966 à 1976) le très sensible poste de trésorier général de la FFR, aux côtés des Ferrasse, Basquet, avec lesquels il fit la révolution de 1966, lors du congrès de Clermont. Les plus anciens, les plus introduits aussi, se souviennent que Monsieur Maurice était un des très rares à pouvoir s’asseoir à la table de poker d’Albert Ferrasse. Savy faisait bien partie de la race des seigneurs.

 

Christophe Buron

 

Rugby Maurice Savy
 

CARRIÈRE. En octobre 1925, alors qu’il n’a que 19 ans, le jeune Maurice Savy effectue ses grands débuts sous le maillot de l’ASM qui évolue alors en blanc, pour sa première saison dans l’élite. International dès 1931, Savy fait partie de la génération victime de l’exclusion de la France du Tournoi (pour professionnalisme) entre 1931 et 1939. Nul doute, sans cela, qu’il aurait dépassé le cap des 5 sélections.

Commentaire