Actualité sportive en auvergne



Photo © IAN KINGTON

Athlétisme : Lavillenie se rassure avant les « Europe »

Renaud Lavillenie participait à la 11e étape de la Diamond League à Londres. Il souhaitait se rassurer après sa prestation décevante à Rabat où il avait terminé à la 8e place, la semaine dernière. C'est chose faite puisqu'il termine 2e avec une barre à 5m86, juste derrière l'Américain Kendricks qui a passé les 5m92.

A Rabat, Renaud Lavillenie avait inquiété, souffrant du genou gauche , échouant trois fois à 5m60 et ne passant que la barre des 5m45. Cette fois, à Londres, l'Auvergnat a rassuré en terminant deuxième. débuté dès 5m61, avec une réussite sur son premier essai.

Au début de l'épreuve, 10 perchistes se disputaient la victoire et après la première difficulté à 5m61 - que Lavillenie passait sur son premier essai - il n'était plus que 5.
Seul le Suédois Armand Duplantis et Renaud Lavillenie ont ensuite passé les 5m71 du premier coup. Les trois autres, dont le leader de la Diamond League Sam Kendricks s'y prenait à deux fois avant que la barre n'atteigne les 5m80. Une barre que Renaud Lavillenie négociait sans aucune difficulté, toujours au premier essai.
Tout comme la suivante, à 5m86, le recordman du monde semblait être dans un grand jour, lui qui portait le maillot de l'équipe de France de football et ses deux étoiles.

Finalement, le premier échec du Clermontois  n'interviendra qu'à 5m92, alors qu'il ne restait plus que trois perchistes. Kendricks était le seul à passer cette barre du premier coup tandis que Duplantis échouait sur ses trois tentatives.

Kendricks conforte sa place de leader en Diamond League



L'échec de Renaud Lavillenie ne le décourageait pas pour autant puisqu'il faisait l'impasse sur cette barre et passait directement à 5m97. Une technique qui ne s'avérait, cependant, pas payante avec deux échecs successifs et une deuxième place, devant Duplantis qui n'avait atteint les 5m86 que sur sa troisième tentative.

C'est donc Kendricks qui s'impose, lui qui s'est payé le luxe de tenter sa chance à 5m97 et par deux fois à 6m05, sans réussite.
L'Américain conforte donc sa première place dans la Diamond League. Renaud Lavillenie, de son côté, s'est bien rassuré pour sa dernière épreuve avant les Championnats d'Europe (7 au 12 août prochain) et visera le Titre continental.
Commentaire