Actualité sportive en auvergne



Photo © Frédéric Marquet

Berredjem face au défiTronché

Karim Berredjem affronte, ce samedi à Grande-Synthe (Nord), le coriace Raphaël Tronché pour la ceinture de champion de France des lourds. Un défi que le Clermontois a préparé avec sérieux et détermination.

Dix combats, dix victoires dont la moitié par K.­O… Le champion de France des lourds Raphaël Tronché est un sérieux client. Le Limousin Cyril Léonet en avait d’ailleurs fait les frais le 11 novembre dernier au vélodrome de Saint-Quentin­-en-­Yvelines. Ce soir-­là, Raphaël Tronché s’était parfaitement adapté à la boxe du Limougeaud pour décrocher sa première ceinture de champion de France à la décision des juges. 

Ce combat, le Clermontois Karim Berredjem (14­-10-­3, 5 K.­O.) et sa coach Farida El Hadrati l’ont visionné, analysé et disséqué. Avant d’affronter le colosse nordiste, ce samedi au palais du littoral à Grande-­Synthe (Nord), le clan auvergnat a un plan pour perturber le tenant du titre. « Raphaël Tronché est un boxeur qui arrive très bien à s’adapter à ce qu’il a en face de lui, explique Farida El Hadrati. Mais en visionnant des vidéos, j’ai remarqué qu’il avait quelques défauts et des difficultés lorsqu’il boxe en reculant. Donc, on va essayer de travailler là-dessus. Boxer en avançant, tout en se protégeant. Il faudra être simple et efficace et surtout ne pas partir à la bagarre n’importe comment »

On l’aura compris, ce combat devrait être un duel tactique. Une guerre des nerfs. Il faudra se montrer ultra lucide tout au long d’une joute qui pourrait aller au bout des dix rounds. La fraîcheur physique aura donc son importance. Le boxeur du Stade Clermontois a bien bossé depuis un mois et demi. Il a notamment ingurgité de longues séances de cardio. « On a fait beaucoup de déplacement. On a travaillé les contres. J’aurai mes dix rounds. En tout cas, j’ai le cardio pour ça », annonce clairement Karim Berredjem. 

C’est donc un boxeur « fit » et en pleine possession physique qui s’apprête à entrer sur le ring pour son deuxième championnat de France (il avait perdu face à Cyril Léonet le 20 mai 2017 à Limoges). Une deuxième chance qu’il ne faut pas laisser passer…


Arnaud Clergue
Commentaire