Actualité sportive en auvergne



Photo © Franck Boileau

Berthomier (Clermont Foot) : "Etre le plus décisif possible"

Arrivé l'hiver dernier à Clermont, Jason Berthomier entame sa première saison complète avec le Clermont Foot. Buteur face à Orléans (1-2) et Rodez (2-0), le milieu de terrain s'est déjà montré décisif lors des matchs de préparation du CF63 cet été. Et il espère bien le rester tout au long de la saison.

Quel bilan tirez-vous de ce match face à Saint-Étienne (1-1) ?

« On a fait plus ou moins jeu égal avec Saint-Étienne. C'est bien d'être revenu au score après avoir encaissé ce but sur la première occasion des Stéphanois (but de Bouanga, juste avant la pause, NDLR). C'est dommage qu'on n'ait pas réussi à concrétiser nos situations en première mi-temps. On aurait pu être encore plus tranchant offensivement. On a vu qu'on savait aussi jouer en ayant un peu moins le ballon. Il y a donc des motifs de satisfaction. »

 

Vous venez de le dire : Saint-Étienne vous a moins laissé le ballon que vos adversaires précédents. Malgré tout, vous avez su vous montrer dangereux. C'est rassurant pour la suite ?

« Au cours de la saison, on va affronter des équipes qui nous laisseront moins le ballon. Il faudra trouver des solutions. Aujourd'hui (ce samedi), on a fait de bonnes choses. On a réussi à revenir au score. On aurait même pu l'emporter car on a dominé en fin de match. On avance dans la préparation. Maintenant, on va pouvoir récupérer après cette semaine à trois matchs qui a été assez éprouvante et bien entamer la dernière quinzaine avant la reprise. »

« Ce n'est pas dur d'évoluer avec Adrian Grbic »

À titre personnel, comment vous sentez-vous ? Vous avez passé du temps sur la pelouse face à Châteauroux. Cela a encore une fois été le cas face à Saint-Étienne. On vous a senti fatigué quand vous avez quitté la pelouse ?

« Ce soir (samedi), cela a été un peu plus compliqué. En plus, c'est toujours particulier pendant ces matchs de préparation. Tu coupes à la 30e au moment où tu commences à avoir les jambes. Après, tu as encore une coupure à la pause. Le début de seconde période a été difficile pour moi au niveau des jambes. Mais je suis content d'avoir eu du temps de jeu sur ces deux matchs. »

 

Un mot sur Adrian Grbic. Face à Châteauroux, mercredi, on avait vu que vous aviez déjà trouvé des automatismes. Vous vous comprenez bien sur un terrain tous les deux ?

« Il y a eu de bonnes choses lors de ces deux matchs. Malgré la barrière de la langue, on essaie d'échanger. Après, il a vite fait les efforts pour apprendre les mots basiques du foot en français. Et puis, c'est quelqu'un qui aime bien jouer en appui, moi j'aime bien être face au jeu. Pour l'instant, ce n'est pas dur d'évoluer avec lui, c'est quelqu'un qui joue assez simple. À moi d'être bien placé et de lui mettre les bons ballons quand il faut. On sent vraiment qu'il a envie d'apporter, qu'il est à l'écoute. C'est de bon augure. »

« Je ne savais pas trop où j'en étais »

À titre personnel, vous entamez votre première saison complète avec le Clermont Foot. Quels objectifs vous fixez-vous pour cette saison ?

« Je n'aime pas trop parler d'objectifs personnels. J'étais très content d'attaquer une saison complète cet été. La saison passée, quand je suis arrivé à Clermont, je sortais d'une période un peu compliqué à Troyes. Je ne savais pas trop où j'en étais, j'avais perdu un peu confiance. J'avais vraiment hâte de recommencer une saison complète et de faire une bonne préparation. J'espère que ça va continuer. À titre personnel, j'espère être décisif. C'est ce que me demande le coach : d'être présent dans la surface, de marquer et de faire des passes décisives, quitte à parfois moins participer au jeu. C'est quelque chose qui me plaît et j'espère être le plus décisif possible pour l'équipe. »

 

Depuis le début des matchs de préparation, on vous sent plus épanoui dans le jeu. Vous vous sentez plus en confiance ?

« Quand tu es là dès le départ, c'est différent. Après, tu as certains joueurs qui arrivent à s'adapter très vite. Moi, je marche pas mal à l'affectif, à la confiance. Trouver ta place dans un groupe, ce n'est jamais simple, surtout dans un groupe qui tourne bien. Alors que quand tu es là depuis le début de la saison, c'est toujours plus facile. En plus de ça, je me sens en jambes. Les premiers matchs de préparation se sont plutôt bien passés, cela m'a donné de la confiance. Je sais ce que le coach attend de moi. A moi de m'épanouir complètement et de donner le maximum. En ce moment, je me sens bien. J'espère que cela va durer. »

 

Pour revoir en intégralité le match de préparation face à Saint-Etienne, cliquez ICI

 

Manuel Caillaud

Commentaire