Actualité sportive en auvergne



Photo © Pierre COUBLE

Chamalière face au défis nantais

Chamalières devra se sublimer face à Nantes, ce samedi soir, à la Maison des Sports. Tous les indicateurs penchent en effet en faveur des visiteuses. Dans ce contexte, réussir à prendre un point serait déjà un premier exploit.

La dynamique, la profondeur d’effectif, les moyens, les ambitions : tous les feux sont au vert du côté de Nantes. Il y a certes du mieux dans le camp de Chamalières, avec 3 points pris lors des deux dernières rencontres, mais avant le rendez-vous de cette 15e journée de Ligue A Féminine, la balance penche nettement en faveur des visiteuses.
Chamaliéroises et Nantaises se retrouvent, ce samedi soir (20 heures), à la Maison des Sports, et Atman Toubani sait exactement à quoi s’attendre. « Nantes est actuellement sur un nuage, force à peine le technicien auvergnat. Le style est varié, c’est très difficile à jouer. Cela peut aller très vite dans leur sens ou alors il y a quelque chose à faire… On va les affronter à dix reprises et rien marquer neuf fois, mais le dixième match peut être différent. »
Une possibilité oui, mais chassez le naturel et il revient au galop. Avec trois redoutables armes offensives comme Cutura, Gicquel et l’ancienne Chamaliéroises Schad, de retour en Auvergne où elle n’a laissé que de bons souvenirs, Cyril Ong dispose de nombreuses solutions. Cela complique davantage le travail de l’adversaire, car leurs partenaires ne font pas de la figuration.

Chamalières en progrès dans sa liaison block-défense

« On change quand même de schéma par rapport à d’autres adversaires, prévient l’entraîneur auvergnat. On retrouve un peu le style de Béziers des saisons passées. Cette équipe de Nantes est dans une super dynamique avec cette victoire à Cannes et la qualification en demi-finale de Coupe de France. »
Une équipe qui n’a pas l’habitude de surjouer et qui, malgré les difficultés rencontrées au match aller, avait réussi à terminer le travail en quatre manches. Depuis, Chamalières a progressé. À l’image de la qualité de la liaison entre le block et la défense qui lui a permis de bousculer Vandœuvre-Nancy et de battre France Avenir 2024.
« Hormis le dernier match à Toulouse, on propose quelque chose de cohérent, analyse Atman Toubani. Il y a surtout beaucoup plus de liaisons. On travaille pour franchir le palier suivant dans le jeu. » Sur le plan comptable aussi… 

Jean-François Nunez

Commentaire