Actualité sportive en auvergne



Plus Hockey-patinage
Photo © Jean-Louis Gorce

Clermont n'est qu'à une marche de la finale

Les Sangliers Arvernes disputent leur demi-finale retour des play-offs, ce samedi, à Chambéry. Vainqueurs à l’aller (4-3), les Clermontois ne sont plus qu’à une victoire de la finale.

« Les équipes de Chambéry, Marseille ou de Montpellier ont un effectif composé de joueurs professionnels, d'expérience, d'étrangers. Ce n'est pas du tout le profil de notre équipe. Il a donc fallu trouver d'autres forces, d'autres armes, d'autres valeurs. La bonne osmose et la solidarité dans le groupe ont réussi à faire basculer des matchs pour nous. Et toute la saison a servi à ça, à construire un collectif et un état d'esprit qui nous permettent d'avancer. La question est de savoir jusqu'où on peut avancer », s'interroge Éric Sarliève, l'entraîneur des Sangliers Arvernes.

Ce week-end, il y aura une réponse, ou mieux, un début de réponse. S'ils gagnent, ce samedi, ils empochent un ticket direct pour la finale. S'ils s'inclinent, il y aura une belle. Elle se jouera dès dimanche à 18 h 45, toujours sur la patinoire de Chambéry, puisque l'équipe savoyarde avait terminé devant Clermont au classement de la phase régulière.

Gérer la situation


Les Sangliers retrouvent donc un adversaire que le coach clermontois cerne sans difficultés : « Cette équipe provoque, elle joue avec beaucoup de vice, elle parle avec l'arbitre, elle essaye de l'influencer. À nous de ne pas tomber dans le piège de la provocation, d'éviter des fautes stupides. »

Et de gérer la situation pendant 60 minutes. Les Clermontois l'admettent volontiers, lors de la rencontre aller, ils ont commis des erreurs pendant quelques instants d'égarement qui leur ont coûté cher. « La clé de ce match sera la gestion de nos émotions et nous avons progressé là-dessus. Si nous jouons à notre niveau, en étant relâchés mentalement, nous devrions leur poser quelques problèmes », insiste celui qui est à la tête de la harde.

L'objectif du club, au début de la saison, était d'atteindre le carré final. C'est une chose faite, mais non moins suffisante. Aujourd'hui, les Sangliers Arvernes en veulent plus. Ils auront donc une faim de loup pour affronter les Éléphants de Chambéry.


Le groupe :

Clermont-Ferrand. Hurajt, Augier, Krivohlavek, Nalliod-Izacard, Manzo, Andraud, Brejka, Kulha, Duval, Hagopian, Dugat, Vialatte, Chautant, Souchon, Cvetek, Sarliève, Faure, Gervais, Vigier.
Blessés : Bourgain et Issertine ont mis un terme à leur saison.

Commentaire