Actualité sportive en auvergne



Photo © Nicolas Werquin

Equitation : Pierre Volla renonce aux Jeux équestres mondiaux

L'Auvergnat Pierre Volla et sa jument Badinda ont renoncé aux Jeux équestres mondiaux, programmés du à Tryon (Caroline du Nord). La raison ? L'aspect économique, comme l'a expliqué le cavalier dans un communiqué : « La FFE nous soutient au mieux, nos propriétaires aussi, mais depuis quatre ans avec Badinda on marche sur une étoile...celle du haut-niveau...et depuis plusieurs mois je recherche des soutiens financiers pour garder cette sublime jument... mais en France personne n'est prêt à investir sur un cheval de dressage... Sans soutien, sans mécènes, sans sponsors, le très haut-niveau est très compliqué. En France, nous sommes - pour la plupart - propriétaires de nos chevaux et aussi professionnels du monde du cheval (...) Pour ma part, depuis quelques mois tout le monde du dressage sait que Badinda est proposée à la vente (à ma plus grande peine). Si je souhaite rester à haut-niveau et continuer dans ce beau métier, le seul mécène que j'ai trouvé... c'est MOI-MÊME ! Je tiens sincèrement à apporter toutes mes excuses à mes coéquipiers, aux propriétaires, à toute l'équipe de France et la FRANCE entière d'avoir refusé cette sélection, ne pensant pas être indispensable au point de ne pas avoir d'équipe à TRYON, mais la réalité économique a eu raison sur mon choix.» 

Pierre Volla, qui parle « d'un choix plus que difficile » et de « l'amertume de refuser une sélection en équipe de France d'autant plus sur une échéance de cette envergure », a également ajouté que « le risque d'aller à Tryon était trop grand pour [sa] jument. » 

En l'absence de son meilleur élément, l'équipe de France de dressage a décidé de renoncer et de ne pas présenter d'équipe lors de ces Jeux équestres mondiaux.
Commentaire