Actualité sportive en auvergne



Photo © Dominique Hogard

Fédérale 3 : focus sur la 17e journée

La manche retour du derby Montluçon-Riom en poule 7 et la réception du leader de la poule 10, Belvès, pour Saint-Cernin seront les deux rencontres phares, ce dimanche, de la 17e journée de Fédérale 3, championnat qui sort enfin de l'hiver pour vraiment se projeter sur les phases finales.

Poule 3 : Saint-Genis-Laval – Le Puy (dimanche, 15 heures)

L'enjeu. Les Ponots ont fini l'automne pied au plancher jusqu'à tutoyer les sommets de la poule 3 au côté de Saint-Claude. Mais ils patinent depuis les premiers frimas de l'hiver avec de nouveau des difficultés à voyager. A Tarare le week-end dernier, les hommes de Jean-Sébastien Bignat ont subi leur troisième revers consécutif en déplacement (13-7), tout en prenant un troisième bonus défensif au long de cette série. Pour rester bien accrocher dans le peloton des quatre qualifiables, Le Puy (3e avec un match en retard) doit rectifier le tir, ce dimanche et ne pas commettre d'impair sur le terrain du dernier, Saint-Genis-Laval, pas encore condamné.

 

Poule 7 : Montluçon – Riom (dimanche, 15 heures)

L'enjeu. Le derby est presque celui des extrêmes entre des Montluçonnais, dixièmes et sur une série de six défaites, et des Riomois, deuxièmes et sur l'autoroute vers les phases finales grâce à leurs trois succès de rang. Le net écart (51-10) à l'aller en faveur des Riomois renforce, sur le papier, le déséquilibre entre vieilles connaissances des championnats nationaux et régionaux, que la notion de derby, dans l'antre montluçonnaise du Stadium de la Loue, vient gommer et rapporter les débats à la vérité du terrain ce dimanche.

Le mot des entraîneurs. Pour sortir vainqueur, le coentraîneur montluçonnais Reno Ioannides sait que la fenêtre de tir est réduite et passera par un engagement sans faille : « On jouera sans pression, contre un club qui va viser la montée. Ça va être difficile, mais on va essayer de les amener sur du combat, comme l'a fait La Châtre à domicile pour s’imposer (13-9) ».

Le directeur sportif riomois, Jérôme Lacroix, sait à quoi s'attendre : « Ils seront en mode combat devant leur public », mais insiste aussi sur la nécessité de produire un jeu plus abouti pour éviter le piège : « Depuis le début de la phase retour, il y a trop de scories dans notre jeu. Notre jeu laisse encore à désirer dans les moments cruciaux. Cela nous a coûté quelques points qu’il faut récupérer ».

Les groupes. Montluçon : Augaudy, Blond, Chirgadze, Arbona - Bougarel, Trommenschlager, Robalo - Daushvili, Thomas, Cabreton, Cerclaeys, Dehornoy - Lambert, Alamartine, Forichon - Perrin, Dumas, Dubourgnoux, Resac, Artaud, Giorgadze.
Riom : Mallard, Barrier, Carvalho, Cacheux, Poulin, Dessales, Bachellerie, Garcia, Robillon, Ayglon, Glock, Delaunay, Mazet, Pellat, Sudre, Boutonnet, Hervier, Lavigne, Michel, Néraud, Chomet, Machebœuf.

 

Poule 10 : Saint-Cernin – Belvès (dimanche, 15 heures)

L'enjeu. Le leader Belvès, invaincu depuis le 14 octobre et qui vient de s'imposer à Sarlat (26-24) son dauphin pour cadenasser quasi définitivement la première place, débarque au Moulin à Vent, ce dimanche. Un stade où le public de Saint-Cernin n'a plus vu ses protégés évoluer depuis leur succès sur Figeac, le 25 novembre (24-13). Avec seulement un match (perdu à Lacapelle-Marival 22-19) dans les jambes en deux mois, les Cantaliens, qui peuvent encore croire en une place en phases finales, risquent de manquer de rythme pour bousculer l'ogre de la poule.

Le mot de l'entraîneur. A ce manque de compétition, Saint-Cernin compte bien opposer son envie et sa fraîcheur selon Valentin Maftei  : « Les garçons ont faim de ballons, ils sont bien décidés à tout donner pour contrecarrer le jeu des Dordognots, ils ne veulent surtout pas avoir de regrets au terme des 80 minutes. »

Le groupe. Lescure, Despalles, Mercier (cap) Semeteys, Lajarrige, Bitaud, Girbes, Meunier, Bouysse, Durrieu, Fau, Clamagirand, Tedo, Volpihac, G. Mongil, Dancy, T. Mongil, N. Vors, Pavageau, A. Joanny, L. Dayral.

 

Poule 10 : Gourdon – Arpajon (dimanche, 15 heures)

L'enjeu. Après avoir probablement sorti Argentat (16-10) de la course à la qualification la semaine passée, Arpajon doit poursuivre sa marche en avant vers les phases finales sur la pelouse du dernier de la poule, Gourdon. L'équipe du Lot, à la lutte pour le maintien avec Lacapelle-Marival, marche sur courant alternatif à domicile avec entre autres des défaites face à Sarlat et Ussel mais aussi un nul contre Monflanquin et un succès sur Uzerche (25-19) qui partage la troisième place avec les Cantaliens. A eux de ne pas commettre la même erreur.

Le groupe. S. et P. Tourdes, Batut, Charrenton, Gardil, H. et Q. Griffoul, C. Lhéritier, Falevalu, Laffaire, Calvet, Gauzentes, Malbert, Bonnard, Numitor, Camara, Coubetergues, Defargues, Fabrègues, Jarry, Parrot, Rouquette.

Commentaire