Actualité sportive en auvergne



Photo © SALESSE Florian

Fédérale 3 : focus sur la 19e journée

A quatre journées de la fin, il est l'heure de mettre un dernier coup de rein en pensant aux phases finales pour Riom, dans le choc de la poule 7, à Poitiers, pour Le Puy à Vallons de la Tour et Arpajon à Uzerche. A l'opposé, Montluçon peut quasiment entériner son maintien face à Issoudun. 

Poule 3 : Vallons de la Tour – Le Puy (dimanche, 15 heures)

L'enjeu. Toutes les équipes du haut de tableau recevaient et se sont imposées la semaine passée, à l'instar du Puy et de sa large victoire aux dépens d'un mal classé, le Pays Saint-Jeannais (83-7). Les Ponots, 2es depuis la 10e journée et avec 6 points d'avance sur les 4es, se doivent encore d'assurer leur qualification tout en restant en chasse derrière le leader Saint-Claude (4 points devant). Alors que les Jurassiens sont en mesure de poursuivre leur marche en avant à Givors (9e), Le Puy a intérêt à tenir la cadence du côté de Vallons de la Tour, formation du ventre mou qui conserve un tout petit espoir de voir les phases finales.

 

Poule 7 : Poitiers – Riom (dimanche, 15 heures)

L'enjeu. En route pour les phases finales, Riom, 2e, aborde une partie du calendrier qui le préparera aux joutes du championnat de France avec quatre rencontres à venir contre les quatre autres formations de tête. La première est pour ce dimanche, rien de moins, que chez le leader Poitiers, qui le devance de 8 longueurs avec un match en plus. Un vrai choc entre des Riomois, invaincus en 2019 (5 succès) et des Poitevins qui n'ont plus perdu depuis l'aller dans le Puy-de-Dôme (10 matchs) mais demeurent sur un résultat nul à Tours (12-12), la semaine passée.

Le mot du directeur sportif. Même s'ils gagnent, les prestations des Riomois peinent à combler pleinement Jérôme Lacroix qui demande à élever le curseur pour ce choc : « Poitiers voudra affirmer sa mainmise sur la poule. Les temps faibles, comme nous en avons trop depuis quelques semaines, sont interdits sous peine de sanction sévère. Notre objectif est de revenir de Poitiers avec du contenu, des certitudes et pourquoi pas des points ».

Le groupe. Poulin, Mallard, Barrier, Carvalho, Cacheux, Brihat, Dessalles, Garcia, Bachellerie, Ayglon, Gloock, Mazet, Robillon, Delaunay, Pellat, Merlotti, Bégué, Rouchon, Boutonnet, Hervier, Lavigne, Néraud, Michel.

 

Poule 7 : Montluçon – Issoudun (dimanche, 15 heures)

L'enjeu. L'heure de stopper la spirale négative est peut-être venue pour Montluçon. Au bout de 8 défaites consécutives, les Montluçonnais, 10es avec 14 et 15 points d'avance sur La Couronne et Vierzon dans la charrette, ont l'opportunité, ce dimanche sur leur pelouse du Stadium de la Loue, de quasiment boucler leur maintien, face à Issoudun, 8e et qui n'a plus rien à craindre ni à espérer.

Le mot de l'entraîneur. Reno Ioannides n'y va pas par quatre chemins : « On n’a pas le choix, qu’importe la manière, du moment que l’on gagne?! Cela nous permettrait de faire un grand pas vers le maintien. Il faut rentrer sur le terrain avec la rage, mettre le feu, à 110 % durant quatre-vingts minutes ».

Le groupe.?Augaudy, Blond, Chirgadze, Arbona - Bougarel, Trommenschlager, Robalo - Daushvili, Thomas, Cerclaeys, Bourdier, Dehornoy - Lambert, Forichon, Alamartine - Desprez, Dubourgoux, Dumas, Resac, Artaud, Giorgadze.

 

Poule 10 : Uzerche – Arpajon (dimanche, 15 heures)

L'enjeu. Arpajon, qui s'accroche au podium, a sorti Figeac (25-13), la semaine dernière, de la course à la qualification. Mais les Arpajonnais, certes avec un match en retard, demeurent sous la menace des quatrièmes, un petit point derrière, Monflanquin et Uzerche. Et ils aimeraient faire subir le même sort aux Corréziens, chez qui ils se rendent ce dimanche, qu'aux Figeacois.

Le groupe. Batut, S. et P. Tourde, H. et Q. Griffoul, M. et C. Lheritier, Lanen, Laffaire, Barral, Sery, Rigal, Calvet, Limbertie, Malbert, Camara, Numior, Bonnard, Coubetergues, Anglard, Rouquette,  Cambon.

 

Poule 10 : Argentat – Saint-Cernin (dimanche, 15 h 30)

L'enjeu. Avec deux matchs en retard et un autre soumis à péréquation contre Monflanquin, Saint-Cernin (7e), à 17 points des quatrièmes, garde un infime espoir de qualification. Pour leur deuxième déplacement de suite, une semaine après la gifle reçue à Sarlat (71-19), les Cantaliens ont deux raisons impératives de s'imposer à Argentat, juste derrière au classement : redresser la tête et entretenir la petite chance de jouer les phases finales.

Le groupe. Lescure, Despalles, Mercier (cap), Semeteys, De Vries, Bitaud, N. Vors, Meunier, Bouysse, Durrieu, Fau, L. Dayral, Tedo, A. Volpilhac, G. Mongil, Dancy, Lamouroux, Capel, Girbes (?), Louge, Galeyrand, T. Mongil.

Commentaire