Actualité sportive en auvergne



Photo © AFP

Lavillenie champion de France pour la huitième fois

Comme attendu, Renaud Lavillenie était bien seul dans le ciel d'Albi, ce dimanche au championnat de France d'athlétisme. Le perchiste clermontois a fait son entrée dans le concours à 5,65 m à l'heure où Axel Chapelle (dernier concurrent) mettait le clignotant. Avec une 8e couronne nationale acquise dès sa deuxième tentative à 5,65 m, il pouvait se concentrer sur son second objectif de la journée : la performance. Il termine le concours sur un bond à 5,80 m après avoir échoué à 5,90 m.

Il ne pouvait pas vraiment en être autrement. Renaud Lavillenie a dominé de la tête et des épaules le concours de saut à la perche des championnats de France, ce dimanche à Albi. Avec un saut à 5,80 m il décroche son huitième titre national. Preuve, s'il en fallait, de son incroyable domination sur la scène hexagonale.

Axel Chapelle (EA Cergy Pontoise) aura bien tenté de retarder l'échéance en faisant l'impasse à 5,60 m pour se mesurer à deux reprises à 5,65 m, puis une fois à 5,70 m. Sans réussite. De son côté, après un léger retard à l'allumage à 5,65 m, qu'il franchissait à son deuxième essai, Renaud Lavillenie pouvait entrer dans le concours, son concours. Médaille d'or autour du cou, il franchissait sans trembler, à son troisième saut de l'après-midi, les 5,80. 

Le perchiste clermontois choisissait de faire l'impasse à 5,85 m pour se mesurer aux 5,90 m qu'il ne parvenait finalement pas à avaler. Qu'importe, le contrat est rempli et la concurrence à 30 centimètres. Prochaine échéance pour Renaud Lavillenie, une étape de Diamond League le 13 juillet prochain, du côté de Rabat (Maroc) où la concurrence devrait s'avérer plus coriace.
Commentaire