Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Athlétisme

Lavillenie : « Je dois prendre cette douleur en compte »

Évoluant désormais avec une douleur au genou gauche, le perchiste clermontois Renaud Lavillenie prendra d'autres repères, ce samedi après-midi, à Londres.

À Rabat, vendredi dernier, pourquoi êtes-vous resté aussi loin de vos standards (8e avec 5,45 m) ?

« J'ai galéré énormément sur l'échauffement en raison de mon genou gauche douloureux. Avec un strap, j'ai réussi à bien limiter la douleur, je me suis remis dedans, mais je n'ai jamais été libéré entièrement. »

D'où votre entrée à la première barre ?

« Oui, le même principe qu'à Paris. Après, je rate les deux premiers sauts à 5,60 m de pas grand-chose et au troisième, pleinement engagé, je me retrouve derrière la barre. J'ai rectifié le tir, mais trop tard ; c'est super frustrant. Cela donne une perf et une place ridicules, mais ça arrive et ce n'est pas dramatique. »

N'y a-t-il pas quelques inquiétudes à avoir ?

« Le strap maintient en compression et soulage une douleur, apparue il y a un mois et demi, au niveau du tendon du biceps fémoral. J'ai passé des examens qui montrent que le ménisque est un peu abîmé, ce qui n'a rien de surprenant. Il était déjà fatigué en 2015-2016. Toutefois cela ne remet rien en cause sur la suite de ma saison. »

Qu'est-ce que cela change ?

« J'ai un avantage, je sais d'où vient la douleur et ce que j'ai à faire : des soins de kiné, de la récup, détendre la zone, bien m'échauffer. Je dois le prendre en compte. »

Avez-vous pu vous entraîner correctement cette semaine ?

« Oui, bien, je n'ai pas de retard, j'ai fait ce qu'il fallait et avec un niveau d'engagement intéressant même si je n'étais pas à 100 %. »

Qu'ambitionnez-vous à Londres ?

« J'ai forcément envie de faire quelque chose, de travailler dur et de donner le maximum. Et après, on verra. »

Ce dernier concours avant les Europe est-il important ?

« J'ai besoin de sauter pour prendre des repères pour Berlin si ça m'arrive encore, bien qu'il y ait trois semaines entre les deux. Mais j'ai aussi envie de me faire plaisir et j'ai les moyens de faire 5,80 m. »

Commentaire