Actualité sportive en auvergne



Plus Hockey-patinage
Photo © Photo Thierry Lindauer

Les Sangliers doivent bien finir le travail

Les Sangliers Arvernes ont fait un grand pas vers la qualification et pourraient valider leur place pour les quarts de finale, dès ce samedi (20 h 30), lors de la réception de Wasquehal.

Les joueurs d’Eric Sarliè­ve n’ont pas raté leur entrée dans ces play­offs du championnat de France de Division 2. Ils ont remporté leur huitième de finale aller (4­-0), samedi dernier, sur la patinoire de Wasquehal. Il leur reste toutefois à bien finir le travail lors du match retour, samedi, à domicile, pour s’assurer une qualification en deux matchs. 

Cela n’aurait que des avantages, avant d’aborder un quart de finale où Clermont ne disposera plus de l’avantage de la glace (matchs retour et d’appui chez le mieux classé). Une donnée pré­sente dans l’esprit de l’entraîneur clermontois qui pense surtout à bien gérer ce retour face aux Nordistes. « On a fait une partie du chemin, mais je retiens surtout qu’on est revenu de Wasquehal sans prendre de but, insiste Eric Sarliève. Cela fait plusieurs matchs qu’on a retrouvé plus de solidité défensive. Ce blanchissage est encourageant. Psychologiquement, il marque notre adversaire et pour nous c’est de la confiance en plus pour l’équipe et le gardien. Avec les phases finales, je sens un grand investissement, du premier au dernier joueur ». 

Deux retours et une absence


La qualification passera d’abord par la défense. Plus les Sangliers Arvernes sauront garder un niveau intense dans ce secteur, plus leurs chances de passer seront importantes. D’autant que Wasquehal se présentera plus armé pour ce rendez­-vous, les internationaux U20 (prê­tés par Amiens) étant de retour de sélection. « Wasquehal va disposer d’une quatrième ligne, annonce l’entraîneur clermontois. Nous aussi, on retrouve nos internationaux Lucas Chautant et Téo Sarliève et on pourra donc aligner quatre lignes. Le seul bémol, c’est l’absence de Martin Kulha suspendu pour trois matchs. Il lui en reste encore deux à purger, mais on a des joueurs capables de pallier son absence. Aux autres d’en faire un peu plus ». Et de finir le travail, en prévision d’un prochain tour où ce sera assuré­ment plus compliqué.

Le groupe. Hurajt, Augier ; Andraud, Brejka, Duval, Bourgain, Hagopian, Cvetek, Vigier ; Krivohlavek, Nallio-Izacard, Manzo, Dugat, Vialatte, Souchon, Issertine, Faure, Gervais, Chautant, Sarliève.
Commentaire