Actualité sportive en auvergne



Photo © BOILEAU FRANCK

Madelmont et Aussert : double plaisir au tournoi international

Les deux Auvergnates rescapées en ce lundi, du premier tour des qualifications du 23e tournoi ITF Juniors du Stade Clermontois, sont toujours en course : Zoé Madelmont et Clarisse Aussert ont ainsi obtenu, hier, leur billet pour le tableau principal qui débute ce mardi.

Un double ticket de simple (qui les qualifie de fait toutes les deux en double également) décroché de haute lutte et qui méritait bien que le tirage des 16es de finale effectué en fin de journée, leur réserve un mardi « off ». Il sera bien temps, en effet, pour elles deux, de retrouver le Stade Marcombes ou les Cézeaux, mercredi, après les efforts déployés lundi. Ceux de Thomas Rodriguez ont été insuffisants, en revanche, pour déborder la tête de série n° 3, Tiburzio, vainqueur du Clermontois en deux sets secs (6-­3, 6-­1).

Pour Zoé Madelmont, ce lundi débuta par un réel exploit puisque la Ponote éjecta en deux sets (6­-2, 6-­4), la tête de série n° 2, la Française Faustine Liope, punie par son inconstance mais aussi par la défense de grande qualité d’une Madelmont qui, après a voir effacé un break précoce, fit ensuite cavalier seul sur la fin de set. Mais la jeune Altiligérienne eut aussi le mérite, ensuite, de ne pas s’affoler quand elle fut menée (1­-3) par une Liope trouvant enfin la bonne cadence et les bons angles : « Mais elle a beaucoup trop tenté de choses, en fait », résumait une Madelmont, imprenable sur la combativité pour relancer encore et toujours, aligner 4 jeux de suite et en terminer juste après devant une n° 2 cumulant les fautes : « Et c’est vrai qu’accumuler les points en se battant, ça donne de la confiance au fur et à mesure. » Son deuxième match devant Semmartin fut tout autre. Il nécessita l’énergie de la patience mais dans un style où Zoé eut moins à répondre aux attaques puissantes et frontales. Avec la même efficacité.

Scenarii différents pour Clarisse Aussert qui eut en effet deux fois recours au super tie­break. Le matin, face à la n° 5 Elisa Rigazio, la Montferrandaise remonta un set et un break de retard (3-­6, 1­-2) pour finalement s’imposer 10­-7 après avoir mené 7-­1. Et l’après­midi, ce fut au tour de Zoé Cvitanovic de s’avouer vaincue (10-8) après avoir elle aussi remporté la première manche : « C’est quand j’ai beaucoup plus tenté et avancé que j’ai fait la différence », expliquait Clarisse Aussert.

 

Jean-Philippe Béal

 

LA FICHE.
Qualifications. Deuxième tour : Zoé Madelmont bat Faustine Liope (n° 2), 6-2, 6-4 ; Clarisse Aussert bat Elisa Rigazio (n° 5), 3-6, 6-4, 10-7 ; Andrea Tiburzio (n° 3) bat Thomas Rodriguez, 6-3, 6-1. Troisième tour : Zoé Madelmont bat Élise Semmartin, 6-2, 6-4 ; Clarisse Aussert bat Zoé Cvitanovic, 4-6, 6-3, 10-8.
Ce mardi. 9 heures : début des 16es de finales du tableau principal, stade Marcombes et Cézeaux.

Commentaire