Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Athlétisme
Photo © Photo Richard Brunel

Meeting des Volcans : Effah s'impose et Compper gagne

Le 13e Meeting des Volcans a mis sur les rails, samedi, la saison du sprinteur canadien Sam Effah et de la Frontonaise Solenn Compper, auteur de la meilleure performance, ainsi que de nombre d’athlètes.

L'horizon était bouché, samedi. Temps chagrin de début d'année. Mais pas dans le Stadium Pellez. Théâtre, lui, de chronos souriants et de perspectives. Logique dans l'ambiance maison, « les Volcans » brassant les épreuves, un bataillon de 95 séries. Le nombre et l'émulation en plus du fruit du travail. Celui du jeune hurdleur clermontois Nathan Nsakala, par exemple.

Quatrième d'une finale remportée par le Franconvillois Thomas Delmestre, avec la meilleure perf (7''89), le junior 1 tapa son record personnel en séries (8''10), premier pas vers le passage visé sous les 8'' et confirmation pour ce fameux 60 m haies, le week-end prochain, dans l'équipe de Renaud Lavillenie en lice au X Athletics.

Haies toujours, la Talençaise Coralie Comte vit certes sa finale s'arrêter au 4 e obstacle, mais après être partie sur des bases élevées en série (8''50). Intouchables d'ailleurs, la Lyonnaise Quenot s'imposant à la fin en 8''62.

La piste centrale, il est vrai, attira les regards de l'édition. Le 60 m plat y cumula les meilleures performances et les plus grandes joies. Celle de Solenne Compper devant les autres. La championne de France espoir commença par chauffer le mondo par son duel au centième (7''45) avec Nasrane Bacar (7''46). Avant de s'envoler dans une finale marquée par deux faux départs (parmi les dizaines de la compétition). En 7''41 ! « C'est bien. J'ai réussi à rester dedans, apprécia, radieuse, la reine de la soirée. C'est ma meilleure rentrée jamais réalisée. Je n'avais pas d'objectif chronométrique en venant ici et je me rapproche de mon record (7''39). Je croise les doigts pour le battre bientôt ».

Veyssière et Espagnol


À la recherche des 6''63, visa pour les Mondiaux dans l'équipe du Canada, Sam Effah, quant à lui, posa les premiers jalons. Le Nord-Américain resta stable à 6''74. « Ce n'est pas mon meilleur chrono (6''57). Je suis un peu déçu, mais c'est le premier et je le prends », positiva le sprinteur, talonné par le Salonais Leroux (6''76).

Les fenêtres ouvertes vers un avenir proche demeurant le monopole des courses, hier - Jonathan Drack 15,70 m au triple et Camille Ichanjou, 12,70 m, côté concours - les 400 m prirent la relève. Avec le double tour de piste record d'Elise Trynkler : 55''55. Et le succès en 55''25 de Marjorie Veyssière pour sa première de la saison, la Clermontoise relevant « une bonne base et de bonnes sensations ».

Chez les garçons, à la suite de Jordan Terrasse, nouveau record perso en poche (49''75), son camarade de CAA, l'ingénieur chimiste Jérémy Espagnol termina la finale sur les talons de Delmestre (48''30), nanti de son record en salle (48''31). Prometteur.

Commentaire