Actualité sportive en auvergne



Photo © KIRILL KUDRYAVTSEV

Mondiaux : énorme désillusion pour Renaud Lavillenie

Éliminé lors des qualifications ce samedi après trois échecs à 5,70 mètres, le perchiste clermontois Renaud Lavillenie ne participera pas à la finale des championnats du monde.

C'est un coup de tonnerre à Doha. Très attendu, Renaud Lavillenie n'a pas réussi à passer la barre des 5,70 mètres, hauteur minimale à réaliser pour espérer se hisser en finale des Mondiaux.

Le recordman du monde avait pourtant bien commencé son concours, en passant assez aisément une première barre à 5,60 m. Mais le perchiste clermontois a ensuite échoué par trois fois, causant ainsi la première élimination de sa carrière à ce stade d'un grand championnat en plein-air.

Le protégé de Philippe d'Encausse voit ainsi s'envoler encore une fois l'or mondial, le seul titre qui manque à son immense palmarès. 

 

 

 

Valentin Lavillenie qualifié, pas Alioune Sene

A contrario, son frère Valentin a pris rendez-vous avec la finale, qui aura lieu mardi (19 h 05). Après trois barres franchies en trois essais (à 5,45, 5,60 et 5,70), le pensionnaire du Clermont Athlétisme Auvergne a échoué par trois fois à 5,75 m, barre de référence lors des qualifications. Mais ses performances au préalable lui ont assuré une place parmi les 12 qualifiés.

 

Pour Alioune Sene, si la tâche s'annonçait plus ardue, la déception était également au rendez-vous. Entré dans le concours avec une barre à 5,30 m (qu'il a effacée au 3e essai), le Clermontois de 23 ans a ensuite franchi 5,45 m, avant d'échouer par trois fois à 5,60. Loin de son 5,72 m de Monaco, en juillet dernier.

Commentaire