Actualité sportive en auvergne



Photo © ANDREJ ISAKOVIC

Perche : Lavillenie en bronze dans un concours exceptionnel

Pas de quatrième titre de champion d’Europe pour Renaud Lavillenie. L’Auvergnat n'a rien pu faire face à  la jeunesse dorée représentée par Armand Duplantis, sacré, et Timur Mosgurov, en argent, dans un concours de haut niveau qui est monté jusqu'à 6,05 m.

C'est un concours exceptionnel que nous ont offerts les 12 finalistes de ce concours à la perche des championnats d'Europe de Berlin ce dimanche soir. Une finale incroyablement relevée qui a vu le sacre du jeune Armand Duplantis, âgé de seulement 18 ans. Le successeur désigné de Renaud Lavillenie a passé 6,05 m, alors que l’Auvergnat n’a pas pu franchir mieux que 5,95 m.

Le passage de témoin

Loin d’être une déception, tant le niveau était élevé ce dimanche en Allemagne. Cela a ressemblé à un passage de témoin entre Renaud Lavillenie, multiple vainqueur dans la discipline, et la jeunesse dorée de la perche représentée par Armand Duplantis et Timur Morgunov. Les deux perchistes iront sans aucun doute titiller les records de l’Auvergnat dans les années à venir.
 
Armand Duplantis aurait d’ailleurs pu tenter de battre le record du monde détenu par l’Auvergnat (6,16 m) tant il était sur un nuage en cette nuit dominicale. Il a préféré en rester là et en garder sous le pied pour les prochains concours. Renaud Lavillenie a pu montrer une certaine affection envers son adversaire suédois. « C'est un des rares perchistes que je considère comme mon petit frère. On vient de vivre un truc de fou ! On a pas mal parlé durant la journée. (...) L'objectif c'était de finir ensemble sur le podium et après on verrait dans quel ordre. »
Timur Morgunov, 21 ans, a lui bloqué à 6 mètres. Le Russe qui était engagé sous bannière neutre avait réussi un concours parfait en passant toutes les hauteurs au premier essai, avant d’échouer à 6,05 m.

Un duel au sommet

Renaud Lavillenie, mis sous pression rapidement après deux échec à 5,80 m, a réagi en patron en passant 5,85 m puis 5,95 m. Après cela, il a échoué à 6 mètres avant de buter par deux fois à 6,05 m, laissant la victoire aux jeunes loups.
 
Alioune Sene, qui disputait sa première finale internationale, a terminé à la dernière place de ce concours. L’autre perchiste auvergnat a bloqué à 5,50 m après avoir difficilement effacé 5,30 m. Une belle façon, malgré tout, d’engranger de l’expérience pour le jeune homme âgé de 22 ans.
Commentaire