Actualité sportive en auvergne



Photo © BOILEAU FRANCK

Pro B : opération resserrement !

Il y a eu des dégâts, en fin de semaine dernière, dans le top 8 de Pro B : Nancy, la JAVCM, Rouen, Gries et Blois battus. Orléans est seul leader en attendant le match de Roanne à Paris.

Deux défaites de suite, une rareté pour la JAVCM. Seuls, jusque-­là, Rouen et Roanne avaient réussi à s’associer dans l’ « exploit ». Lors de ces 20e et 21e journées, ce sont Poitiers et, plus surprenant, Quimper qui l’ont réédité, lors d’un road­trip de Vichy­Clermont aux antipodes du premier, ponctué de succès à Évreux et Chartres.

Chartres, justement qui, après 13 revers de rang, a renoué avec la victoire devant Lille. Un ensemble de résultats à mettre en rapport, en tout cas, avec le profil de la deuxième partie de saison tel que décrit, avant la venue de Nantes , par Guillaume Vizade, l’entraîneur de la JAVCM, annonçant « une Pro B gagnant en densité ».

Confirmation, donc, au-delà du contenu précis et des scénarios de chaque rencontre, avec cette 21e journée où, outre la JAVCM chutant chez le 15e , on a donc vu Rouen, vainqueur avec éclat, mardi, chez le leader roannais, se prendre les pieds dans le tapis, chez lui, devant un Poitiers confirmant, au contraire, sa victoire de début de semaine devant les Auvergnats.

Battue, aussi, l’ADA Blois (8e) chez des Caennais luttant pour leur maintien et à qui ce succès permet de sortir de la zone rouge. Grâce, aussi, à la 10e défaite de suite d’Aix-­Maurienne, de 4 petits points qui font tout le bonheur de Saint-­Chamond, distancé voilà trois journées du Top 4 et qui revient fort dans la mêlée.

L’une des belles opérations de la journée auxquelles il faut, bien évidemment, associer celle d’Orléans, dans le choc au sommet face à l’éphémère (co)leader nancéien. Dans ce contexte, Roanne sait tout ce qu’il peut tirer de son déplacement à Paris, décalé au 18 mars.

Jean-Philippe Béal

Commentaire