Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Quels rendez-vous désormais pour Papadakis et Cizeron ?

Privés de reprise il y a une dizaine de jours au Japon pour cause de blessure, les danseurs sur glace clermontois Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron vont voir leur saison quasiment réduite aux grands championnats.

Après un début d'année 2018 marqué par leur médaille d'argent olympique et leur médaille d'or mondial, les danseurs sur glace clermontois Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron avaient un temps pensé faire l'impasse sur tout ou partie de la saison 2018-2019. De retour à l'entraînement à Montréal fin juillet après des vacances plus longues que lors des dernières campagnes, le duo s'était finalement fixé sur un calendrier classique avec une rentrée internationale à l'automne lors des manches du Grand Prix. La blessure au dos contractée par Guillaume Cizeron il y a une dizaine de jours et les douleurs persistantes l'empêchant de voyager et de s'exprimer pleinement sur la glace a contraint le duo au forfait pour la reprise les 10 et 11 novembre, au Trophée NHK à Hiroshima (Japon). Une absence qui change la donne pour la suite de la saison des recordmen du monde (207,20 pts) qui devrait se réduire à trois rendez-vous.

Internationaux de France (23-24 novembre)

Le forfait contraint et forcé pour le Trophée NHK a une conséquence directe au niveau du Grand Prix dont Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron sont tenants du titre. Les Clermontois, avec un seule étape aux Internationaux de France à Grenoble, les 23 et 24 novembre, ne pourront pas se qualifier pour la finale du Grand Prix programmée du 6 au 9 décembre à Vancouver (Canada). Les Internationaux de France seront cependant la seule occasion pour le couple de se jauger au niveau international, cet automne. Après une rentrée franco-française aux Masters fin septembre où il n'avait pu présenter que son nouveau programme court (non filmé à sa demande), le duo pourra enchaîner avec son nouveau programme libre sur une musique folk/blues/contemporaine sur un fond de guitare.

Championnats d'Europe (21-27 janvier)

Après un passage par les championnats de France à Vaujany (13-15 décembre), Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron retrouveront la scène internationale à l'occasion des championnats d'Europe à Minsk (Biélorussie) du 21 au 27 janvier. Médaillés d'or lors des quatre dernières éditions, les protégés de Romain Haguenauer viseront un cinquième titre de suite, ce qui serait historique à l'échelon continental en danse sur glace. Les Russes Alexandra Stepanova et Ivan Bukin, vainqueurs de leurs deux premières étapes de Grand Prix à Helsinki, le 8 novembre en passant la barre des 200 pts (200,09) et à Moscou, le 17 novembre (199,43 pts), s'affichent comme leur plus sérieux rivaux.

Championnats du monde (18-24 mars)

Une fois encore, du 18 au 24 mars à Saïtama (Japon), Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron auront rendez-vous avec l'histoire. En cas de médaille d'or mondial, la quatrième de leur carrière (après 2015, 2016 et 2018), ils pourraient devenir les Français les plus titrés au niveau planétaire au côté du couple de patineurs Andrée et Pierre Brunet (années 20 et 30). La concurrence sera conduite par leurs partenaires d'entraînement à Montréal, les vice-champions du monde canadiens, Madison Hubbell et Zachary Donohue, vainqueurs de leurs deux manches de Grand Prix cet automne (le Skate America et le Skate Canada), avec plus de 200 pts au compteur (200,82 et 200,76).

 

Leur programme libre aux championnat du monde 2018  :

 

Vivian Massiaux

Commentaire