Actualité sportive en auvergne



Photo © Pierre Hébrard

Régional 1 : un tireur de penalty sanctionné pour avoir voulu trop feinter

L'arbitre de la rencontre de Régional, 1 Espaly - FC Velay, samedi soir, a sanctionné un tireur de penalty. Ce dernier avait un peu trop feinté. 

Un événement inhabituel s’est produit lors de la 20e journée de Régional 1 samedi soir au stade du Viouzou, où Espaly accueillait son voisin le FC Velay (0-3).

A la 75e minute, l’arbitre Sébastien Regaeig, l’un des arbitres auvergnats les plus expérimentés, sifflait un penalty en faveur des Espaviots. Le n°4 d’Espaly, Alioune MBaye, l’a frappé et l’a transformé.

Mais à la surprise générale, l’arbitre a annulé le but puis il a sifflé un coup franc indirect pour le FC Velay sur le point de penalty.

« En fait, raconte Sébastien Regaieg, sur son dernier appui, le botteur a fait une feinte de frappe. Le gardien est parti d’un côté et il a frappé de l’autre. Dans le règlement, cela s’apparente à de la tricherie ». En théorie, dans ce cas de figure, le coup franc doit être assorti d’un avertissement pour le frappeur.

« Les tireurs de penalty ont le droit de faire des feintes. Ils ont même le droit de stopper leur course d’élan. Mais, précise l’arbitre , le dernier appui doit être fluide ». Ce qui n'a pas été le cas samedi soir selon Sébastien Regaeig.

Cette décision surprenante et inhabituelle a étonné les joueurs d’Espaly mais aussi ceux du FC Velay. Mais elle n’a pas eu d’incidence sur le résultat du match car le score était déjà de 3-0 en faveur de du FC Velay.

Les dirigeant d’Espaly ont cependant déposé une réserve technique concernant cette décision. Elle sera examinée prochainement par la commission ad hoc de la ligue.

 

Didier Cros

Commentaire