Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Renaud Lavillenie ne se rassure pas au meeting de Paris

Deux semaines après sa mauvaise performance au championnat d'Europe par équipes, Renaud Lavillenie ne s'est pas rassuré lors du meeting de Paris, ce samedi soir. Après avoir franchi difficilement 5,60 m, le Clermont a échoué à trois reprises à 5,71 m.

La courbe semble s'inverser pour Renaud Lavillenie. Le recordman du monde de saut à la perche a déçu en ne réussissant qu'un seul saut à 5,60 m, lors d'une épreuve hors programme du meeting de Ligue de diamant de Paris, ce samedi soir.

Lavillenie a même frôlé le zéro en passant 5,60 m à son 3e essai seulement, avant d'échouer à franchir 5,70 m. L'athlète licencié au Clermont Athlé termine sixième de l'épreuve parisienne.

 

Source : IAAF Diamong League

Revenu seulement mi-juin à la compétition à cause d'une tendinite, le champion olympique 2012 n'a pas fait mieux que 5,85 m cette saison (aux Championnats de France le 28 juillet à Saint-Étienne). Alors qu'il enchaînait les résultats corrects et même encourageant, le courbe s'inverse depuis le championnat d'Europe par équipes en Pologne, où il n'avait sauté qu'à 5,71 m.

 

 

La soirée des autres Auvergnats n'a pas été plus belle. À commencer par Valentin Lavillenie, qui a déclaré forfait juste avant la compétition. De son côté, Alioune Sene s'est arrêté à 5,45 m.

C'est tout le contraire pour le champion du monde Sam Kendricks, qui a franchi la barre mythique des 6 m pour la deuxième fois de la saison après ses 6,06 m réalisés le 27 juillet à Des Moines (États-Unis). Avec ce saut, l'Américain s'empare du record du meeting. Après cette barre, Kendricks a fait le choix de ne pas continuer le concours.

 

Commentaire