Actualité sportive en auvergne



Photo © PHILIPPE DESMAZES

Renaud Lavillenie se rassure à Lausanne

Une semaine après ses 5,46 m au meeting de Stanford (États-Unis), Renaud Lavillenie s'est rassuré ce vendredi soir, lors du meeting de Lausanne, en marge de la Ligue de diamant (5,81 m). Le Clermontois termine troisième à égalité avec Armand Duplantis, derrière Sam Kendricks, deuxième, et Piotr Lisek, premier avec un saut à 6, 01 m.

Pour sa troisième sortie de l'année, Renaud Lavillenie s'est rassuré. Une semaine après un timide 5,46 m à Stanford (États-Unis), le Clermontois a franchi 5,81 m au meeting de Lausanne, en marge de la Ligue de diamant.

 

 

Le licencié du Clermont Athlé n'a eu besoin que de deux sauts à 5,51m pour se mettre en jambes. Enchaînant trois sans fautes à 5,61 m, 5,71 m et 5,81 m. La meilleure performance de sa saison. De bon augure avant les Mondiaux de Doha (Qatar), qui se dérouleront à la fin du mois de septembre.

 

 

Au général, le Clermontois se classe troisième, à égalité avec Armand Duplantis. Devant, l'américain Sam Kendricks termine deuxième avec un saut à 5,95 m, derrière Polonais Piotr Lisek, premier avec 6,01 m.

Ex-aequo avec 5,95 m, un "tie-brak" a dû départager les deux perchistes. Un saut à 6,01 m pour entrer dans l'histoire. Une barre mythique franchie par Lisek, améliorant ainsi son record personnel et réalisant dans le même temps la meilleure performance mondiale de l'année. Kendricks, quant à lui, n'a pas souhaité tenter les six mètres, offrant la victoire au Polonais.

Engagés également à Lausanne, Alioune Sene (5,61 m) et Valentin Lavillenie (5,51m) finissent respectivement 7e et 8e en Suisse. Échouant tous les deux à 5, 71 m.

Commentaire