Actualité sportive en auvergne



Photo © Joaquin SARMIENTO

Tour de Colombie : Alaphilippe dans le sillage de Jungels

L'équipe Deceuninck-Quick Step a repris le pouvoir au Tour de Colombie avec le doublé victoire d'étape et maillot de leader pour Bob Jungels, désormais juste devant Julian Alaphilippe au classement général.

Sixième, quatrième, deuxième... Julian Alaphilippe continue de grappiller des places au classement général du Tour de Colombie. Dans une parfaite course d'équipe, le Montluçonnais s'est effacé au profit de l'autre homme fort de la formation Deceuninck-Quick Step, Bob Jungels. La veille, le champion du Luxembourg avait joué les poissons pilotes pour emmener Alaphilippe vers la deuxième place de l'étape.

Ce vendredi, au terme de la quatrième étape disputée sur un circuit d'une trentaine de bornes  à parcourir cinq fois autour de Medellin (144 km), Bob Jungels a profité d'un flottement dans le final et tenté, cette fois, sa chance en solitaire dans le dernier kilomètre. Avec succès, il s'impose avec trois secondes d'avance sur le peloton principal réglé par l'ancien coureur du Team Pro Immo, l'Estonien Mikhel Raïm (Israël Cycling Academy), juste devant Julian Alaphilippe.

Une étape pour Alaphilippe ce samedi ?

Avec ces trois secondes prises plus les dix de bonification, le Luxembourgeois s'empare du mailot orange de leader devant son coéquipier Julian Alaphilippe, qui par ses quatre secondes de bonification, pointe à 2 secondes au général. Rigoberto Uran, l'ancien leader, est 3e à 4 secondes.

Les choses vraiment sérieuses se profilent dès ce samedi avec la cinquième étape, à la veille de l'arrivée, entre La Union et La Union (176,8 km), comportant un circuit à parcourir quatre fois et une bosse l'Alto El Nano à grimper autant de fois. Tout devrait se décider dans le final avec l'Alto La Union (7,5 km à 5,2 %) dont le sommet est situé à 4,5 km de l'arrivée. Un profil qui pourrait convenir à Julian Alaphilippe.

Commentaire