Actualité sportive en auvergne



Photo © Joaquin SARMIENTO

Tour de Colombie : le coup double d'Alaphilippe

Vainqueur de la 5e étape du Tour de Colombie ce samedi après avoir animé les débats, Julian Alaphilippe s'est emparé du maillot orange de leader à la veille de l'arrivée.

Quelle étape et quel coup de maître ! Dans une cinquième étape qui semblait taillée pour lui avec une ultime côte à 4,7 km de l'arrivée, Julian Alaphilippe n'a pas attendu pour se découvrir et a flairé la bonne échappée.

Onze hommes, dont le Montluçonnais deuxième au général, ont pris les devants après la première difficulté au 20e kilomètre d'une étape de 176,8 km autour de La Union. Au premier sprint intermédiaire, le coureur de la formation Deceuninck-Quick Step empochait même trois secondes de bonification pour enfiler provisoirement le maillot de leader aux dépens de son coéquipier Bob Jungels, vainqueur la veille.

L'échappée effaçait toutes les difficultés alors que le peloton principal comprenant entre autres Egan Bernal (Sky) et Rigoberto Uran (EF-Education First) pointait à plus de 2 minutes. En route, au jeu des bonifications, Daniel Martinez (EF-Education First), parmi les fuyards, reprenait provisoirement la tête.

Le groupe de onze explosait dans l'ultime difficulté l'Alto La Union (7,5 km à 5,2 %) sous l'impulsion de Julian Alaphilippe et un autre Colombien de la Sky, Ivan Sosa. Ce dernier insistait et emmenait avec lui Daniel Martinez. Les deux hommes basculaient en tête à 4,7 km de l'arrivée avec quelques secondes d'avance sur Julian Alaphilippe, Miguel Angel Lopez (Astana) et Richard Carapaz (Movistar).

Avec la meute colombienne aux trousses  

De retour dans la descente, Julian Alaphilippe sous une pluie de "papelitos" réglait le groupe de 5 pour empocher la victoire, les dix secondes de bonificiation et s'emparer du maillot de leader, qu'il avait déjà porté une journée l'an dernier.

 

Le Montluçonnais défendra, ce dimanche, son bien face à la meute colombienne conduite par Daniel Martinez 2e à 8'' et Miguel Angel Lopez 3e à 23'' lors de l'ultime étape (173,8 km) entre El Retiro et Alto de Palmas, juge de paix final avec une ascension de 15,5 km à 6,7 % (2.519 m d'altitude).Capture d'écran du classement général sur la télévision colombienne.

Vivian Massiaux

Commentaire