Actualité sportive en auvergne



Photo © Rémi DUGNE

Tournoi international : pas d’accrocs pour les têtes de série

Pas de surprises lors de ces 16e de finales, toutes les têtes de série sont parfaitement entrées dans leur tournoi et, pour la plupart, ont accédé facilement au second tour.

Il ne fallait pas être en retard hier matin au stade Philippe-Marcombes. En effet, dès 9 heures, les spectateurs ont pu assister à l’un des plus beaux matchs de la journée. La partie, qui s’annonçait pourtant facilement à la portée d’Axel Garcian, tête de série numéro 3, s’est avérée plus compliquée que prévu.

Opposé à Mathis Bondaz, le favori de cet match commet un faux départ et laisse son adversaire empocher le premier set (6-3). C’est alors que Garcian, pourtant mené, fait preuve d’une sérénité déconcertante pour relancer la machine. Il retrouve  une justesse technique ne laissant aucune chance à son rival du jour, pourtant coriace. Garcian cède seulement trois jeux sur les deux derniers sets pour l’emporter (3-6, 6-1, 6-2). Faisant preuve d’une telle maîtrise, Alex Gacian apparaît bel et bien comme l’un des meilleurs de l’étape.

Cependant, il existe un expert de la petite balle jaune bien plus fort sur ce tournoi : Amaury Raynel, tête de série numéro une et 385e au classement ITF. Pour son premier tour, il  affronte Dylan Andrianaly. Raynel n’a aucune pitié pour cet adversaire victime d’une douleur articulaire. Il l’emporte facilement (6-3, 6-1) et se veut confiant pour la suite du tournoi. « Je me suis senti bien aujourd’hui, même si j’ai mis un peu de temps à m’adapter à cette terre synthétique. J’espère aller jusqu’au bout pour que la hiérarchie du tournoi soit respectée. »

Clément Chauvin (n° 5) s’est lui aussi aisément débarrassé du Chilien Sebastian Defilippis (6-1,6-2). Côté féminin, aucune surprise. Helena Mohamed (n° 7) s’impose au terme d’un beau match (6-2,7-6) contre Hanna Bougouffa. Loïs Boisson (n° 8), Anaïs Cirotte (n° 5) et la Russe Anastasia Kovaleva (n° 6) ont également décroché la victoire. Les deux locales de l’étape, Zoé Maldelmont et Clarisse Aussert, étaient dispensées de match en simple hier et rentrent en course aujourd’hui.

 

Pierre Magne

 

Tableau principal.?
16e de finales. Garçons.?Garcian (n° 3) bat Bondaz, 3-6, 6-1, 6-2?; Raynel (n° 1) bat Andrianaly, 6-3, 6-1?; Kubiak bat Mandou Berranger, 6-2, 7-6?; Cardinaud bat Raquillet, 6-0, 6-2?; Chauvin (n° 5) bat Defilippis 6-1, 6-2?; Dalmasso bat Osmont, 6-2, 6-1?; Theate bat Rakotomaharo, 7-5, 5-7, 6-0?; De Boes bat Prot, 6-2, 6-0.
Filles. Mohamed bat Bougouffa, 6-2, 7-6?; Marthiens bat Henniciaux 6-4, 4-6, 6-3?; Boisson bat Dhome-Casanova 6-4, 6-2?; Galmiche bat Mercioiu, 6-2, 7-5?; Guadiana bat Belhadj, 6-3, 6-2?; Lim bat Levivier, 7-6, 6-1, Cirotte bat Zaynieva, 6-4, 7-5?; Kovaleva bat Aouni, 6-2, 6-3.

Commentaire