Actualité sportive en auvergne



Basket Région
Photo © Pierre Couble

Un Open féminin ouvrant bien l’année

La 5e édition de l’Open féminin de Pré-Nationale a eu lieu, dimanche, à Combronde. Une manifestation qui trouve parfaitement sa place dans le calendrier régional.

Combronde a accueilli, dimanche, la 5e édition de l'Open féminin de Pré-Nationale, qui regroupait, sur un seul site, les quatre matchs de la première journée de deuxième phase. Deuxième phase réunissant les 8 meilleures équipes, sorties des deux poules de 6 par lesquelles le championnat élite auvergnat avait débuté en septembre.

Pascal Gaillard, le président du Combronde BC est le premier satisfait : « On fête, cette année, les 35 ans du club. On avait eu plusieurs idées. Mais quand la Ligue d'Auvergne a lancé son appel à candidatures, on s'est signalé car on a un certain savoir-faire. Le fait qu'on soit choisi, ça permet de sortir un peu le basket de l'agglomération clermontoise et c'est une reconnaissance pour notre club de 250 licenciés, avec 16 équipes engagées en championnats de jeunes et seniors, où notre équipe une masculine évolue en Pré-Nationale. »

Au final, le dirigeant tire un bilan positif de l'initiative : « On est satisfait car les matchs ont été intéressants et on a eu du monde. On voulait faire parler du club, démontrer qu'on était actif. On avait pour marraine la députée Christine Pires-Beaune, on avait invité les élus du territoire : le fait que certains aient répondu présent, ça témoigne d'un intérêt et ça nous a donné l'occasion d'évoquer nos besoins. »

Incertitudes pour l'année prochaine


Une présence et un intérêt, bien perçus et appréciés aussi, du côté de la Ligue d'Auvergne et de son président Michel Gilbert : « L'Open doit valoriser le basket féminin auvergnat et l'organisation à Combronde a été tout à fait adéquate, par rapport à ce qu'on attendait. »

De quoi légitimer le choix de Combronde pour succéder à Mozac et Issoire, terres d'accueil de la compétition, les quatre années précédentes : « Dans le règlement et le cahier des charges, un club qui n'est pas concerné par la compétition peut se présenter mais on n'interdit pas à un club qui participe à l'Open de l'accueillir. En revanche, si Mozac et Issoire ont pu, chacun, l'organiser deux fois de suite, on n'a pas proposé cette possibilité à Combronde, car on est dépendant de l'organisation de la nouvelle Ligue pour l'an prochain. Sachant que le secteur auvergnat n'est pas assuré de conserver ses deux phases de Pré-Nationale la saison prochaine, car les Alpes et le Lyonnais n'en proposent qu'une. Ça va se discuter dans les deux-trois mois qui viennent… »

Sur le plan sportif, la compétition de dimanche a surtout souri aux formations issues de la poule A de première phase, trois d'entre elles, Cournon, Montferrand et Vichy, l'ayant emporté, alors qu'à l'inverse, le Clermont Basket a subi la loi de Maréchat. Bien trop tôt, évidemment, pour d'ores et déjà en tirer des conclusions définitives…

Commentaire