Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Cournon à la pêche au gros

Étrillés le week-end dernier à Belvès, les Cournonnais vont à nouveau affronter, avec Limoges, une des équipes fortes du championnat, ce dimanche (15 heures). Et ils seront toujours privés de Lee et Tauziat, suspendus.

Après les quatre premières journées, l’équipe de Clermont-­Cournon navigue déjà en eaux troubles, ce qui n’est pas complètement une surprise si l’on écoute Patrice Giry, l’un des coachs du R3CA. « On savait que le calendrier était compliqué sur le début de saison. Avec un changement de staff et autant de rotations dans l’effectif, on s’attendait à une période de rodage nécessaire ».

Après avoir bu le bouillon (43­-19) à Belvès, le club auvergnat reçoit ce dimanche (15 heures) une formation de Limoges qui vient de confirmer contre Sarlat (57­-24) ses prétentions sportives pour cette saison. « L’USAL sera forcément sur le podium en fin de saison, estime Giry. On voit leurs résultats, cette équipe est capable de produire un gros volume de jeu et de marquer beaucoup de points ».

Concernant son équipe, le coach tire une analyse sans ambages. « Même à Belvès, il y a de bonnes choses dans le contenu mais, une fois encore, pas sur la longueur du match. On ne tient pas la cadence. On effectue une bonne première période puis on craque autour de l’heure de jeu. Du coup, on a fait et on va continuer à faire un travail physique et tactique pour une meilleure gestion de nos temps forts et temps faibles ».

 

Un calendrier à venir plus facile

 

Le staff de Cournon va devoir également soigner les maux de tête de jeunes joueurs forcément impactés par les difficultés de ce début de saison. L’équipe sera par ailleurs toujours privée de la puissance et de la qualité de perforation de Lee et Tauziat qui n’en ont pas encore fini avec leurs suspensions.

Ce dimanche soir, le R3CA aura affronté le trio de tête de sa poule (Périgueux, Belvès, Limoges) ; les perspectives d’avenir seront alors, peut-­être, un peu plus réjouissantes.

 

Le groupe :

Avants. Poignant, Kolli, Marques, Gomes de Freitas, Bozzi, Tavernese, Pennec, Toinette, Delort, Bauzil, Guyard, Oudard.

Arrières. Domenech-Gill, Delprat, Morel, Cartier, Jebez, Emery, Gourgouilhon, Martin Lucas, Martin Wilfried, Louvet.

 

Christophe Buron

Commentaire