Actualité sportive en auvergne



Basket Région
Photo © Droits réservés

Le grand chelem pour le BCG

L’équipe fanion du BCG a bouclé son championnat par une victoire chez son dauphin. Ce qui lui offre un sans faute (22 sur 22) et une accession en R2, déjà acquise depuis un moment.

Seniors masculins 1 : Maréchat – Gannat, 88-92. Ce match de gala entre les deux premiers de la poule a tenu toutes ses promesses. Après une entame approximative, les Gannatois étaient menés de 4 points après le premier quart-temps. Resserrant leur défense, multipliant les rotations, les Bécégistes ont comblé ce handicap et pris les devants : 39-29 à la pause.

À la reprise, les joueurs de Maréchat survoltés se donnaient à fond et infligeaient 13-2 aux Gannatois trop passifs. Tout était à refaire. Les Bécégistes ne doutaient pas trop longtemps et leur jeu collectif bien huilé leur permettait de trouver des joueurs libres pour des tirs à longue distance pour reprendre l'avantage à la fin du troisième quart-temps : 71-66.

La fin de match s'annonçait chaude, les supporters des deux équipes donnaient de la voix. Maréchat réussissait une nouvelle série pour revenir à égalité, 74-74. L'arbitrage impartial permettait aux joueurs des deux équipes de s'exprimer. Les dernières minutes ont montré que les Gannatois méritaient leur première place.

Grâce à une défense de fer, une bonne adresse à longue distance et leur régularité aux lancers francs, ils finissaient par s'imposer 92-88. Un parcours exemplaire pour cette équipe qui termine donc invaincue, récompense de l'application et de l'implication de tous.

Seniors féminines : Combronde – Gannat, 53-56. Dans ce match âpre et indécis, les Gannatoises, en tête après le premier quart-temps, 15-13, ont, malgré un manque de réussite, conservé cet avantage jusqu'à la pause 27-25. À l'énergie, les Bécégistes, maladroites aux lancers francs, conservaient leur avantage.

U11 M : Limagne Basket – Gannat, 8-48. Idéalement lancés dans le match en menant 18-2 dès la fin du premier quart-temps, les jeunes Gannatois ont déroulé leur jeu en s'appuyant sur leur collectif bien rodé. Ce succès leur permet de terminer invaincus, à la grande joie de leur entraîneur, Ericka Pages.

Commentaire