Actualité sportive en auvergne



Basket Région
Photo © Droits réservés

RM3 : 20 sur 20 pour les basketteurs du BCG

Dans la fournaise du gymnase Jules-Verne, l'équipe gannatoise a eu du mal à entrer dans le match. Ils ont toutefois rapidement pris l'avantage, 8-2, face à l'équipe locale qui a durci sa défense et réduit la marque.

Menés 22-20, les Clermontois ont privilégié leur jeu de contre-attaque et de pénétration mal maîtrisé par la défense gannatoise. Les Bécégistes ont toutefois, juste avant la pause, réussi de belles interceptions pour virer en tête, 43-37, au repos.

Les directives de leur coach ont porté leurs fruits. Les Bécégistes ont conjugué de belles séquences défensives et des projections rapides vers l'avant pour accentuer l'écart à la fin du troisième quart-temps, 66-52. Très concentrés face à la défense de zone de l'ALEM, les Gannatois ont joué juste et retrouvé l'adresse de loin. Malgré les fautes qui ont touché rapidement plusieurs joueurs, les rotations ont permis de maintenir l'intensité, prouvant que l'équipe continue de progresser.

Le BCG reste ainsi leader invaincu, avec un probant 20 sur 20. Il reste encore deux matches de championnat.

Seniors féminines : Maréchat (2) - Gannat, 30-48. 

Les Gannatoises ont réalisé un bon début de match, virant en tête à la fin du premier quart-temps, 13-7. Maintenant leur pression défensive, elles ont empêché les locales de s'approcher du panier pour faire fructifier le score à la pause, 24-11. Au retour des vestiaires, les joueuses de Maréchat ont mieux résisté mais sans jamais inquiéter les Bécégistes qui ont remporté une victoire logique.

U 17 F : Celles-sur-Durolle - Gannat, 26-29. 

Si les Bécégistes ont pris un bon départ, 9-5, elles ont ensuite manqué d'efficacité face aux joueuses locales qui ont contrôlé les rebonds et égalisé avant la pause, 13-13.

À la reprise, les Gannatoises ont mis plus de rigueur dans leur jeu et creusé un petit écart conservé jusqu'à la fin du match. Victoire méritée pour ce groupe, qui a manqué de réalisme dans plusieurs actions.

Commentaire