Actualité sportive en auvergne



Plus Sports de combat

Issoire : Le taekwondo pour toutes

Taekwondo classique, body taekwondo : depuis près de 10 ans, l’activité a su séduire les femmes à Issoire.

Le taekwondo et les filles, ça marche à l'US Issoire. Et depuis sa création : « On a toujours été un des clubs les plus féminisés », explique Martine Buisson, l'actuelle présidente d'un club au bureau, lui aussi, majoritairement féminin.

« En 2007-2008, on affichait, avec 55-60 % de licenciées, un taux de féminisation largement au-dessus de la moyenne nationale, de 35 % », complète sa fille Valérie Buisson, qui a créé la section et en est aujourd'hui l'enseignante.

Avec un tel profil, l'USI ne pouvait que postuler au label « Femmes et sport » : « Avec un programme qui s'inscrivait sur la durée, beaucoup de choses ont déjà été mises en place », complète la ceinture noire 3 e dan.

Son club a tout de même connu, à partir de 2010, une baisse de licenciées, alors que l'attrait s'exerçait de façon plus prégnante sur les hommes : « On a su se bouger pour séduire de nouveau le public féminin. »

Au plus près de la réalité


L'USI a notamment accentué ses efforts vers le « body taekwondo », pratique installée en 2008, alors novatrice : « Ce n'est pas du mode fitness mais ça fait travailler le cardio tout en rentrant dans la discipline en mode loisirs, en musique, sans le côté art martial : pas de passages de grade, de ceintures, de tenues spécifiques, même s'il y a des compétitions de body taekwondo. Et ça permet à certaines de passer ensuite au taekwondo, voire de faire les deux. Car en "body", les mouvements collent au plus près de la réalité. »

Réductions, invitations pour des séances accompagnées d'une amie, cours complémentaires de self-défense, l'USI a également pensé « famille » : « Dès le départ, on a envisagé l'activité en y associant les enfants ce qui est un avantage pour les mamans », explique Martine Buisson. Et pour eux et elles, tout est pensé comme pour les grands, simplement adapté à leur âge.

Le club compte donc quatre catégories, baby (3-5 ans), enfants (6-9 ans), ados (10-17 ans) et adultes (+ 18 ans).

Et dans son envie de toucher un public plus large, s'est trouvé, avec le Phenix Clermont Taekwondo (une section a aussi ouvert à Thiers), une association partenaire : « Le public féminin diffère un peu : plus de mamans à Issoire, surtout des étudiantes à Clermont », complète Valérie Buisson.

labellisation \clubs Charte. La labellisation « Femmes et sport » vise à distinguer les clubs respectant la charte du sport féminin, élaborée par le Réseau « Femmes et sport » (Comité départemental des Offices municipaux du sport du Puy-de-Dôme, Direction départementale de la cohésion sociale, Conseil général du Puy-de-Dôme) et le réseau sportif.

labels \candidats Dossiers. L'obtention du label nécessite le dépôt, par les clubs, d'un dossier de candidature. Le processus a une durée d'un an. Le label est obtenu pour 3 ans. Les clubs labellisés sont alors soutenus financièrement et techniquement.


Commentaire