Actualité sportive en auvergne



Photo © Francis CAMPAGNONI

Rodier (Issoire) : "Une première période lamentable"

Issoire a concédé sa cinquième défaite à domicile de la saison, ce dimanche, face à Vienne (17-27). Totalement absents des débats en première période, les Auvergnats ont réagi en seconde. Mais il était trop tard… Retrouvez les réactions des deux entraîneurs.

Christophe Rodier (entraîneur d'Issoire) : « Notre première mi-temps n’est pas digne de ce qu’on doit produire à ce niveau-là et de ce qu’on est en droit d’attendre des joueurs. Pas de combat, pas d’avancée... Et pour couronner le tout, on a essayé de faire des choses compliquées, qu'on n'a jamais travaillées en deux ans. C’est une première période lamentable. Après, en deuxième mi-temps, on a retrouvé des ressources pour recoller, avec un jeu plus simple, plus direct, mais plus efficace. On a parfois voulu chercher des solutions au large un peu trop rapidement, alors qu'elles se trouvaient plus au coeur. Mais ce problème de gestion, c'est récurrent chez nous. Cela devient handicapant. »

Issoire chute une nouvelle fois à domicile (réécouter le match)

Matthieu Lazerges (entraîneur des trois-quarts centre de Vienne) : « Au-delà du résultat final, on voulait montrer un autre visage à l’extérieur, en mettant du rythme d’entrée et en affichant une attitude positive. C'est ce qu'on a réussi à faire. On a été sérieux lors des 20 premières minutes. Issoire, qui est un peu dans le doute, nous a laissé un peu faire. On a su en profiter. Après, on a manqué un peu de constance. Issoire, en produisant beaucoup de jeu, est revenu petit à petit. Mais on a réussi à préserver l’essentiel. Il faut continuer. »

Commentaire