Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Basket
Photo © Émeric Enaud

La JA Vichy mise sur sa formation

Sur les 12 joueurs composant le groupe vichyssois de Pré-Nationale, dix ont fait leurs classes au sein de la JAV. Une fierté par le club.

La montée en Pré-Nationale n'était pas prévue. Troisième de Régionale 2 la saison dernière, l'équipe une masculine de la Jeanne d'Arc Vichy s'est pourtant vue offrir un billet pour l'étage supérieur, à la faveur du maintien en Nationale 3 des équipes auvergnates.

Après une période de réflexion, le club a choisi de grimper dans l'ascenseur. Une riche idée si l'on se fie à son bon début de championnat. Trois victoires pour une défaite : le solde est largement positif. Il confirme surtout que l'équipe de Franck Gay est à sa place au plus haut niveau régional.

Du baby-basket à la Pré-Nationale


« J'ai un groupe élargi de 12 joueurs dont 5 ont entre 17 et 19 ans. Dix d'entre eux sont issus de la formation de la JAV. C'est une grande fierté pour nous », se réjouit l'entraîneur, qui retrouve des joueurs dont il s'était occupé au début des années 2000 lorsqu'il était en charge du baby-basket.

Ces jeunes pousses sont encadrées par des éléments plus expérimentés. Après une pause d'un an, Pierre-Luc Mercier (29 ans) a repris du service. « C'est mon seul joueur à plus de 2 mètres », sourit Franck Gay. Thomas Labelle (35 ans) et Lilian Martinon (40 ans) sont revenus au club. Le capitaine Baptiste Gelin (25 ans), Alexandre Ferry (25 ans), meilleur marqueur de RM2 la saison dernière et Florian Pierrat (25 ans) font eux aussi figure d'anciens aux côtés de la jeune garde symbolisée par Hugo Sergere et Gabin Soubeyran (18 ans tous les deux). « La mayonnaise a bien pris », observe Franck Gay, qui demande à ses joueurs « beaucoup d'intensité des deux côtés du terrain ». Ce jeu rapide a porté ses fruits contre Pont-du-Château pour l'ouverture du championnat, puis à Gerzat et Combronde.

Bertrand Bornet bientôt de retour


« Contre Nohanent (défaite à domicile ; 59-75), on a fait un mauvais match », reconnaît l'entraîneur vichyssois qui sait qu'il va pouvoir compter sur le retour en novembre de son meneur titulaire, Bertrand Bornet, absent depuis le début de saison à cause d'une blessure à l'épaule.

De quoi voir le reste du championnat avec optimisme.


Olivier Rezel

Commentaire