Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Morency (JAVCM) : "C'est rassurant et bon pour la confiance"

La JAVCM a parfaitement bouclé la phase régulière de Pro B en dominant Rouen, à la Maison des Sports de Clermont (77-72), ce vendredi. Ce premier succès de la saison face à un membre du top 4 permet à Vichy-Clermont de se hisser à la troisième place du classement. De quoi rassurer à une semaine d'affronter Gries-Oberhoffen en quarts de finale. C'est en tout cas le sentiment de Romuald Morency. 

Pour la première fois de la saison, vous avez battu une équipe du top 4. C'était important ?

« C’était gênant, surtout à l’approche des play-offs, de ne pas avoir battu d’équipe du top 4. Toute la saison, on a un peu raté les grands rendez-vous, hormis cette belle victoire contre Gries, l’une des équipes les mieux classées battues cette année. En play-offs, on va affronter que des formations de ce calibre. C’est donc rassurant et c’est bon pour la confiance d’avoir battu Rouen ce soir (vendredi). »

 

A deux minutes de la fin du match, vous étiez menés de six points (63-69). A ce moment-là, vous êtes-vous dit : ‘’ on peut aller chercher la victoire pour se mettre en mode play-offs’’ ?

« Il y avait une énergie supplémentaire du fait du contexte, avec l’arrivée des play-offs. Et puis, tout le monde avait en tête le goal-average aussi (lors du match, Rouen s’était imposé de quatre points ; avec cette victoire de cinq unités, la JAVCM double les Normands au classement et finit la saison à la troisième place, NDLR). Personne ne voulait lâcher. On souhaitait finir la saison le mieux classé possible. C’est ce qu’on a fait avec cette très belle troisième place. »

 

Votre entraîneur l’a souligné. Il y a eu des séquences durant lesquelles vous étiez très bien, d’autres, où Rouen a pris les devants. Comment l’expliquer ?

« Rouen a eu un système qui a très bien fonctionné avec Diggs. Un système de pick and rolls sur lequel on a commis quelques erreurs ce qui lui a laissé des tirs. Dès qu’on a su régler ça, on a pu faire de bonnes défenses, relancer et rester dans le match. »

« Gries a encore en travers de la gorge la défaite à Vichy »

En quarts de finale, vous allez donc affronter Gries-Oberhoffen. Un mot sur cette confrontation...

« Je pense que Gries a encore en travers de la gorge la défaite à Vichy. On va donc affronter une équipe très revancharde. Il va falloir faire très attention. Gries est une très bonne formation, qui joue sur un rythme très élevé. »

 

Vous étiez assurés de disputer ces play-offs depuis plusieurs semaines. La fin de la phase régulière a-t-elle été longue ?

« Non. Ce n’est pas dans la mentalité du groupe. Il n’y avait pas d’autosuffisance. On était content, l’objectif était atteint, mais on en voulait plus. Pendant un moment, on est resté deuxième, un peu caché derrière Roanne. On regardait si les Roannais allaient fauter ou pas. On jouait tous les matchs pour les gagner et pour se préparer le mieux possible. On veut aller loin dans ces play-offs. Il ne fallait pas se relâcher. »

 

Sentez-vous une excitation particulière à l’approche de ces play-offs ?

« Oui. Cette qualification fait plaisir à tout le monde. C’était l’objectif fixé en début d’année. On a réalisé une très bonne saison. Je pense qu’on mérite cette place en play-offs. On a vraiment bossé dur. Cela va être un autre contexte, avec une ambiance particulière. Ce sont toujours des matchs intéressants à jouer. Cela fait plaisir au club, aux supporters, qui attendaient ça. C’est bénéfique pour tout le monde. »

 

Manuel Caillaud

Commentaire