Actualité sportive en auvergne



Photo © Franck Boileau

Ngouama (JAVCM) a étoffé sa panoplie

Puncheur quand il sort du banc, Mehdy Ngouama, le jeune meneur de la JAVCM, qui accueille Chartres, ce samedi (20 heures) à Vichy, a ajouté des cordes à son arc pour sa deuxième saison en Pro B. « Il a progressé dans sa lecture du jeu et au niveau de sa passe », observe son entraîneur, Guillaume Vizade.

Le combat a laissé des traces. Sorti avec les lauriers de la victoire à Saint­-Chamond (102­-95), vendredi dernier, Mehdy Ngouama a également quitté le parquet de la halle Boulloche en boitant.

Victime d’une béquille à la cuisse gauche en fin de match, le meneur de Vichy­Clermont a été préservé toute la semaine, avant de rejoindre ses coéquipiers à l’entraînement ce vendredi matin. Il a été déclaré apte pour le match de ce samedi soir, contre Chartres.

Une bonne nouvelle pour l’équipe auvergnate, qui a souvent pu compter cette saison sur les rentrées en jeu toniques de l’ancien joueur de Denain. Comme ce fut le cas à Saint­-Chamond.

Un panier primé d’entrée de seconde prolongation, des drives incisifs : Mehdy Ngouama a été l’élément déterminant, avec Andell Cumberbatch, de la victoire chez le voisin.

« Le coach me donne plus de responsabilités »

« Tout le monde était fatigué. En sortant du banc, Andell et moi avons rempli notre rôle en amenant de l’énergie », analyse, une semaine plus tard, le jeune arrière, habitué désormais à débuter les matchs sur le banc, après une séquence de 7 titularisations consécutives, de la 6e à la 12e journée. L’intéressé ne se formalise pas. « Ce n’est pas important pour moi. Je n’ai pas signé en tant qu’élément du cinq majeur mais comme back-up. »

En rugby, on parle d’impact player. Mais l’apport de Mehdy Ngouama ne se résume pas seulement à ses qualités de puncheur. « Le coach me donne plus de responsabilités que j’en avais à Denain, explique-­t-il. J’ai plus un rôle de “playmaker” (meneur de jeu) », confie le MVP (meilleur joueur) du match contre Nantes (19e journée).

« Mehdy s’affirme dans son rôle, confirme l’entraîneur, Guillaume Vizade. Il a progressé dans sa lecture du jeu, mais aussi au niveau de sa passe et de l’adresse. Il a plus de régularité dans ses performances. C’est un bon JFL (joueur formé localement) du championnat. »

Au final, le jeune meneur de 23 ans affiche un temps de jeu moyen de 21 minutes par match pour un rendement de 102 points et 3 passes décisives. Heureux sur le parquet avec ses coéquipiers (« il y a une bonne alchimie entre nous »), Mehdy Ngouama l’est aussi en dehors. Papa d’une petite Casssie (5 mois), il avoue avoir découvert les joies de la vie de famille.

 

Lever de rideau. En NM3, la réserve de la JAVCM accueille Panazol, à 17 heures, au Pierre-Coulon. Gratuit.

Commentaire